Les jeux de société en SEGPA

Les jeux de société en SEGPA

Article invité rédigé par Maximilien du site Maxi prof.

Cette année, en SEGPA, j’ai fait un triste constat. Les élèves ne savent pas jouer entre eux. A la maison, malheureusement, ils ne jouent quasiment jamais aux jeux de sociétés. Pourtant, c’est un élément qui permet la socialisation mais aussi le développement de stratégie transposables dans les apprentissages.

J’ai donc, avec l’aide de mes collègues constitué une ludothèque pour la SEGPA mais aussi l’ULIS du collège afin d’apprendre aux élèves à jouer aussi bien seuls qu’en groupe voir en classe entière.

Dans cet article, je vais vous présenter divers jeux que j’utilise en SEGPA. Je n’ai pas de créneau dédié à cela. Nous pouvons les sortir selon les situations d’apprentissages, lors de séances communes avec les ULIS ou bien en fin de période par exemple.

1. Les jeux de français

Pour certains élèves, le français est une matière assez pénible notamment avec les difficultés que certains peuvent éprouver. Passer par le jeu peut permettre de débloquer des situations d’apprentissages.

Comment j’ai adopté un dragon :

Ce jeu est édité par Le droit de Perdre. Il vous sera très utile pour travailler en français et notamment en langage oral voir en expression écrite. Vous pouvez jouer de 2 à 8 joueurs pour une partie longue d'une vingtaine de minutes !

Le principe est simple, il faut raconter une histoire que l'on va totalement improviser.

Pour cela, des dés vous aideront à choisir un thème !

Les thèmes sont assez drôles avec par exemple Comment j'ai capturé un alien / Le roi et la reine veulent un bébé / La baguette magique d'occasion

Ensuite pour guider votre histoire vous allez devoir lancer des dés avec des mots de transition obligatoires. (Voici un exemple de tirage)

Le but n'est pas de gagner mais de faire une histoire qui tienne la route et accessoirement qui fasse rire !

Dixit :

Ce jeu est la référence absolue à mon sens dans le travail de l’implicite. Il est jouable de 3 à 6 joueurs pour une partie d’environ 30 minutes. Le principe du jeu est assez simple. Un des joueurs fait office de conteur et à partir d’une carte qu’il a dans sa main il doit donner une phrase et la dire à haute voix.

Par la suite, les autres joueurs mettent aussi une carte en lien avec cette phrase. Une fois toutes les cartes réunies, le conteur dépose les cartes au centre du jeu et il faut voter pour la carte qui, à notre sens, se rapproche le plus de la phrase prononcée.

Ce jeu permet de développer l’imaginaire et il permet aussi de développer le langage qui est si déficitaire chez nos élèves de SEGPA.

C’est un jeu que les élèves adorent et qui amène des progrès très rapide.

Pict-it :

Ce jeu de français m’a été proposé par ma libraire à l’été dernier.

Ce jeu vous sera utile pour travailler le langage mais aussi développer l'imaginaire de vos élèves.

Il est jouable de 2 à 14 joueurs pour une durée d'une vingtaine de minutes. Je le conseille plutôt en fin de cycle 3 !

Le principe est simple et je vais reprendre la phrase des créateurs pour l'expliquer " il consiste à faire deviner à ses adversaires des titres de films, chansons, séries, BD, lieux, personnages grâce à une combinaison de 1 à 7 cartes picto."

J'aime jouer avec mes élèves à ce jeu en petit groupe afin de développer le langage car au début, il faut bien l'avouer, que cela est très compliqué pour eux d'associer des cartes entres-elles. Mais au fur et à mesure ça devient ludique et même amusant pour eux.

PS: Attention si vous jouez avec vos élèves car le décalage culturel peut faire un choc

Conjudingo :

Ce jeu est possible dès le CE1, il s’agit de travailler de façon ludique la conjugaison aussi bien en classe qu’en petit groupe. Il existe beaucoup de jeux possibles avec ces petites cartes. Cela se prend facilement en main, les élèves jouent assez vite.

Avec ce jeu qui existe à plusieurs niveaux de classe, nous pouvons réviser les différents temps voir même faire de la découverte avec ce jeu qui est très petit et aussi peu cher. C’est un indispensable à avoir dans sa classe.

2. Les jeux mathématiques

Ici, le côté ludique des mathématiques aide forcément afin de développer diverses stratégies d’apprentissage qui peuvent se reporter en classe lors d’exercices plus classiques.

Botley :

Ici, je vais vous parler d’un robot qui peut devenir un jeu. La programmation s’impose dans nos programmes. J’utilise donc ce robot afin de faire découvrir à mes élèves les bases avant de partir sur scratch.

L’avantage de ce robot c’est qu’il a beaucoup d’accessoires et qu’il est facile à programmer avec sa télécommande. Il existe quelques jeux mais par contre ils sont en anglais. Il faut donc créer ses propres ateliers mais cela fonctionne très bien en classe.

Otrio :

Voici mon jeu préféré, ce jeu est édité par Marbles Brain Workshop. Il vous sera utile pour travailler la représentation dans l'espace mais aussi la logique et la stratégie.

Il est jouable de 2 à 4 joueurs pour une partie longue de maximum 15 minutes.

Le principe est assez simple, il faut faire une combinaison de 3 pions de la même couleur pour gagner.

 

 

3 façons de gagner :

  • Trois alignés de la même taille ;
  • Trois formes emboîtés les unes dans les autres ;
  • Trois alignés du plus petit au plus grand ou inversement ;

Ce jeu demande énormément de concentration et d'anticipation. C'est un jeu parfait pour finir une séance en petit groupe ou bien lors d'un temps calme car il est très silencieux.

Lobo 77 :

Voici un jeu de calcul mental se jouant de 2 à 8 joueurs pour une durée de 25 minutes.

Chaque joueur reçoit 5 cartes avec différentes valeurs. A chaque tour, il faut ajouter sur le tas central une valeur. L’objectif est de ne pas dépasser 77. Dans ce jeu on travail les petites additions et soustractions et il est particulièrement intéressant et simple à comprendre. Je vous le conseille donc dès le début du cycle 3.

3. Et dans les autres matières

Voici ma partie préférée des cours d’arts plastiques. Réaliser des projets collaboratifs est un moyen de souder les groupes classes voire la SEGPA au complet. Ici, bon nombre de projets sont issus de mon blog personnel.

Timeline :

Ce jeu est utilisable en histoire afin de travailler de façon ludique la chronologie ou bien amener la notion de temps avec les élèves. Il est jouable de 2 à 10 joueurs pour des parties assez longues de 30 minutes. Le jeu est composé de multiples défis à la façon d'un jeu de l'oie.

Chaque défi est basé sur une ou plusieurs cartes événements qu'il faut soit replacer dans le bon ordre, soit daté ou bien encore trouvé l'écart entre deux événements ou la période d'un événement.

Ce jeu est idéal pour montrer aux élèves la représentation du temps long et que certains événements comme l'apparition de l'écriture sont très lointains.


Lorsque je joue à ce jeu, ma frise chronologique n'est jamais loin afin de pouvoir sans cesse m'y référer.

4. Un inclassable : Les smart games

Je ne pouvais pas vous parler de jeux de société sans vous parler des smart games. Ces petits jeux de logique individuelle sont un classique dans ma classe.

Je les utilise avec un fichier de suivi afin de pouvoir observer la progression de mes élèves. Il y a plusieurs types de jeux : de la construction, de la logique. Je vous conseille de vous pencher la dessus pour l’autonomie des élèves.

5. Bonus : Osez crée votre jeu

Il faut aussi, ne pas avoir peur de créer ses propres jeux de société. Cela peut être un projet au long cours sur une heure par semaine pendant environ 10 semaines.

Pour ma part chaque année, je fais crée un jeu à mes élèves en partant d’une base telle que le Monopoly, le timeline ou bien encore le trivial pursuit. J’utilise de grandes planches de bois et des posca pour la base et les élèves eux décident de tout. Cela va des questions, aux couleurs, au logo du jeu, vraiment tout.

C’est un projet qu’il faut essayer au moins une fois car il soude la classe et il permet de laisser une trace de leur passage aussi et ça c’est très important.

Vous trouverez aussi sur mon blog de nombreuses ressources utiles pour le cycle 3.

Ressources du mois