Travailler le calcul mental en cycle 3 et en SEGPA

Travailler le calcul mental en cycle 3 et en SEGPA

Article invité rédigé par Maximilien du site Maxi prof.

Le calcul mental est un des incontournables dans l'enseignement des mathématiques.

 

C'est souvent le moyen utilisé pour apprendre les tables de multiplication mais il permet aussi de développer d'autres compétences chez les élèves ainsi que de passer des moments plus ludiques avec les mathématiques.

Voici donc un ensemble de ressources non exhaustif pour essayer de travailler ce domaine au cycle 3 et en SEGPA.

1. Les rituels

Le calcul posé peut être travaillé à plusieurs moments de la séance. Il est donc possible de le travailler dès les rituels avant d'enchaîner sur d'autres compétences dans la séance. Voici deux exemples de rituels simples à mettre en place.

Le compte est bon

Ce rituel est connu de beaucoup mais il n'est pas forcément pratiqué fréquemment en classe. Dans ce jeu l'objectif est simple. Il faut retrouver un nombre cible en calculant avec 5 ou 6 nombres.

Ce jeu est un classique parmi les rituels de calcul mental. De plus il est assez progressif. En choisissant quel type de calcul on autorise, il est possible de faire varier la difficulté du jeu. C'est donc un outil très intéressant pour travailler le calcul mental.

Plus vite que la calculatrice de Segpachouette

Ce rituel fonctionne très bien auprès des élèves de SEGPA et je m'en sers de manière hebdomadaire depuis plusieurs années. L'idée est très simple. Un élève est au tableau avec la calculatrice et le reste de la classe a la feuille de calcul sur papier. L'objectif de la classe est de battre la calculatrice en réalisant les opérations demandées de tête.

 Segpachouette a créé un document modifiable avec une mise en page très claire. Ce document permet d'adapter le rituel à la progression de l'enseignant en calcul mental. C'est donc un outil très intéressant notamment sur le côté motivationnel auprès des élèves.

2. Les ateliers

Le calcul mental peut faire l'objet de nombreux ateliers qu'ils soient dirigés ou autonomes. En voici une petite sélection tous issus de mes créations personnelles.

Les emojis multiplicatifs

Cet atelier va permettre d'aborder le calcul mental en passant par l'aspect motivationnel du support. L'utilisation d'emojis pour des ados qui utilisent cela quotidiennement va être un facteur d'entrée plus simple dans l'activité.

Pour ce qui est du jeu, le principe est assez simple : Il faut remplacer l'emoji par le bon nombre afin de reconstituer la multiplication.  Pour cela, l'élève à une fiche avec la table, une autre pour noter ses réponses et une pour vérifier.  J'utilise ce jeu en atelier afin de rendre plus ludique l'apprentissage des tables. Dans cet atelier il faut retrouver le multiplicateur. J'ai réalisé une fiche pour chaque table, mais il est possible de mélanger les tables pour complexifier le jeu. Ce jeu permet d'aller plus loin que le simple apprentissage des tables. Il développe des compétences supplémentaires.

Les fiches à trous

Dans la même lignée que les emojis multiplicatifs, j'ai réalisé des fiches à compléter afin de travailler le calcul mental des tables de multiplication mais aussi des compléments à 10, 100 et 1000.

Cet atelier est assez basique mais son format et sa grande facilité d'utilisation va permettre aux élèves de se concentrer sur la tâche voulue. L'activité peut être réalisée aussi bien en autonomie ou bien lors d'ateliers dirigés par l'enseignant.

Cet atelier peut s'utiliser à différent niveau de classe et il peut être enrichi par d'autres fiches pouvant aborder ainsi d'autres notions de calcul mental.

Les paires des multiplications

Voici un autre atelier pour travailler les multiplications de façon ludique : les paires des multiplications. Dans ce fichier disponible sur le site Fiches Pédagogiques, l'ensemble des tables de 1 à 10 sont disponibles afin de créer un jeu de paire sur mesure selon les apprentissages voulus.

L'objectif de ce jeu est de former des paires calcul/résultat afin de compléter de manière collaborative les différentes tables de multiplication. Ce fichier peut donc prendre la forme d'un atelier pour un élève, ou bien d'un jeu de groupe afin d'apprendre en s'amusant sous la forme d'un jeu de cartes.

C'est donc une ressource aux multiples possibilités afin de travailler les tables et le calcul.

3. Les jeux de sociétés

Il est aussi possible de travailler le calcul mental avec les jeux de société. Voici une courte sélection de jeux utilisables en classe.

Mathador Flash

Voici un jeu de calcul mental avec des dés très ludique. Il est utilisable dès le cycle 3 car on va travailler sur les nombres de 0 à 100 et l'on peut jouer avec des opérations simples. Ce jeu des éditions Canopé a des règles simples ce qui permet une entrée facile dans le jeu. Il suffit de lancer les dés et d'être le premier a trouvé le nombre cible pour emporter la manche. C'est un jeu assez addictif qui fait que l'on va vite se concentrer et qui permet un développement de la rapidité de calcul.

Le cap est bon

Ce jeu est parfait pour travailler le calcul mental en lien avec les courses au grand large qui ponctuent nos années scolaires (Vendée Globe, Route du Rhum, …).

Ce jeu de chez Art of Games permet de disputer une régate de calcul mental avec un sublime plateau de jeu.

Nous sommes un peu sur le même principe que Mathador Flash mais ici il faut être rapide si l'on veut avancer plus rapidement. Ce jeu est clairement mon coup de cœur car il a été créé par un enseignant et testé sur ses propres élèves.  

Petit bémol quand même, il est assez complexe à comprendre et nécessite l'aide de l'adulte pour la première partie. Mais une fois que les élèves savent y jouer c'est un régal.

Formula

Ce jeu de calcul lacunaire du studio calico est jouable de 2 à 5 joueurs. Le but est, un peu à la manière du uno, de ne plus avoir de cartes en main. Pour cela, il faut faire des calculs avec les différentes opérations simples (additions, multiplications, soustractions …)

Ce jeu est très simple à comprendre et il permet aux élèves de développer leurs compétences sur des calculs simples.

Il existe aussi une extension à ce jeu qui va le complexifier un peu car l'on peut jouer avec des racines carrés, des fractions et des nombres négatifs. C'est donc un jeu parfaitement adaptable à l'ensemble des niveaux du CE1 à la 3e sans soucis. Cela est donc un véritable atout.

Vous trouverez aussi sur mon blog de nombreux ateliers utiles pour le cycle 3. maxiprof.eklablog.com

Ressources du mois