Ressources pédagogiques

Les contes traditionnels au Cycle 3

Les contes traditionnels au Cycle 3

Article invité rédigé par Marlène du site La classe de Teet et Marlou.

Les contes sont souvent travaillés au Cycle 1 et parfois au Cycle 2. Cependant il ne faut pas négliger leur importance au Cycle 3. Certes, ils participent à la construction de la personnalité de l'enfant et constituent un patrimoine culturel mais ils constituent aussi un genre littéraire à part entière qui mérite d'être étudié en profondeur.

Qu'est-ce qu'un conte ?

A l'origine, les contes étaient transmis à l'oral. Toutes les civilisations ont inventé des contes pour faire rêver ou expliquer le monde. Au fil du temps, les contes ont été mis par écrit par des écrivains.

Dans les contes, héros et héroïnes doivent faire face à des épreuves, affronter des ennemis : les opposants. Il leur faut trouver des aides : les adjuvants. Les héros des contes sont souvent inexpérimentés au début du récit. Ils doivent trouver leur voie pour comprendre le sens de leur vie.

Chez Lala aime sa classe on trouve un récapitulatif du vocabulaire du merveilleux. La fiche de Fée des écoles reprend également toutes les caractéristiques du conte.

Le schéma narratif du conte :

Le récit est structuré en 5 étapes :

  • La situation initiale : présentation des personnages, description de leurs caractéristiques, lieu ou cadre dans lequel se déroule l'action (qui ? quoi ? quand ? où ?)
  • L'élément perturbateur : événement ou personnage qui change la situation initiale, changement de ton
  • Les péripéties (l'action) : c'est la partie la plus longue du récit : aventures, épreuves.
  • Le dénouement : action qui résout le problème
  • La situation finale : retour des personnages à la stabilité, avec fin heureuse ou malheureuse.

Un outil conçu par Ma maîtresse de cm1 aidera vous élèves à analyser le conte.
Le schéma narratif sous forme de carte mentale : Maître Lucas.
L'affichage chez La caverne d'Alisa.

Afin que les élèves prennent conscience de la structure du récit du conte, il faudra leur faire lire plusieurs contes. Pour cela, vous trouverez plusieurs textes chez Cenicienta.
Vous pourrez ensuite leur faire remettre les différentes parties du contes dans l'ordre grâce au travail de la Classe d'Alicia.

La moralité du conte :

Les contes merveilleux opposent les forces du bien à celles du mal.
La victoire du bien fait de ces récits des exemples, ils ont une valeur éducative et donnent des conseils de vie. Les contes proposent aussi parfois des explications du monde et des phénomènes naturels.
Chez Fée des écoles plusieurs morales sont compilées, il faut retrouver le conte d'origine.

Plusieurs versions d'un même conte :

Ces récits sont anonymes se transmettent oralement et s'enrichissent progressivement. Il existe plusieurs versions d'une même histoire.

On pourra par exemple lire la version du Petit Chaperon Rouge de Grimm puis celle d'Andersen ou de Perrault.

Vous pourrez ensuite leur faire découvrir les versions détournées et travailler les différences et similitudes. La DSDEN du 58 recense les différentes versions d'un même conte.

Un conte peut en cacher un autre de Roald Dahl a souvent du succès chez les Cycles 3. Vous trouverez une séance complète chez Cenicienta.

Je vous conseille vivement de terminer cette séquence par le visionnage de l'adaptation du roman au cinéma.

Les contes dans la publicité :

Pour ceux qui voudraient s'éloigner un peu des écrits, vous pouvez faire visionner à vos élèves différentes publicités afin qu'ils y trouvent les références.

Chanel n°5 / Cif easy clean / Cif crème

On pourra terminer ce travail en écoutant la chanson d'Aldebert, Le contes de fées ça craint, dans laquelle vos élèves identifieront sûrement les références qui y sont faites.

 

Ressources du mois