La production écrite

La production écrite

Article invité rédigé par Valérie du site Chez Val 10.

Produire de l'écrit n'est pas une activité facile à enseigner. Toute d’abord parce que les élèves manquent parfois de vocabulaire, ils ont des difficultés avec la syntaxe et l'orthographe et surtout ils manquent souvent d'imagination. Du côté de l'enseignant, ce sont souvent des heures de correction qui se profilent, entre le premier jet et la version finale, de quoi perdre sa motivation !

Voici quelques pistes pour faire de la production d'écrits avec vos élèves.

1. Dans cet article, je fais le tour des activités que je mène et des ressources que j'utilise pour la production d'écrits au CE2.

Je varie les types d'écrits, les modalités, en fonction de la période de l'année. Je commence très souvent par une phase orale collective avec observation et échanges des idées pour aider à démarrer. J'essaie de corriger au maximum en classe, pour éviter de ramener trop de corrections à la maison mais aussi parce qu'il est important de corriger à chaud pour certains élèves, notamment les plus en difficulté. Tout est détaillé dans l'article.

2. Des idées sur les blogs

  • J'ai découvert le journal dialogué chez Craie Hâtive qui a des CM1-CM2. Tout est expliqué sur son blog. Rapidement voici l'idée : l'élève lit un livre à son rythme (souvent lu en lecture magistrale avant) et dans un petit carnet il écrit régulièrement au fil de ses lectures ce qu'il a compris, ses impressions, ses interrogations... Ces écrits sont à destination de l'enseignant(e) qui répond personnellement à l'élève sur son carnet, en répondant à ses interrogations, en relançant la réflexion ... J'aime beaucoup l'idée et j'aimerais tenter de la mettre en place avec mes CE2, sur un temps d'atelier.

    Ce qui me plait, au-delà de tous les intérêts pédagogiques (voir l'article de Craie-Hâtive), c'est que ce dispositif permet des échanges privilégiés entre l'enseignant(e) et chaque élève, que c'est un autre moyen d'écrire en classe qui peut être motivant pour les élèves, même si l'objectif principal est ici la compréhension en lecture.
     
  • Plusieurs variantes du « livre dont tu es le héros » sur le blog de Multik. Une des variantes a pour objectif de faire travailler en production d'écrits. L'élève va alors être guidé pour écrire son histoire !

3. Des ressources chez les éditeurs

C'est une ressource créée par Maitresse Séverine qui en parle sur son blog.

Les élèves se transforment en enquêteurs, ils mènent l'enquête pour étudier les écrits à la loupe avant de se lancer dans l'écriture. J'aime beaucoup le côté ludique de cette méthode.

  • Apprendre à écrire

Cette méthode existe pour le cycle 2 : ici

Et pour le cycle 3 :

Il s'agit d'une méthode clé en mains testée en classe. Elle est bien guidée, idéale pour les personnes qui débutent, qui ne sont pas à l'aise avec la production écrite, et pour les autres aussi !

Les blogueuses en parlent : enclassePascale et Sanleane.

 Je viens de commander cet ouvrage pour l'an prochain. Le principe est d'écrire le texte d'une histoire sans texte en suivant le déroulé proposé dans le guide. Il existe des histoires à écrire sur différents thèmes et pour tous les niveaux du cycle 2 et du cycle 3.

3. Les concours

Les concours d'écriture sont très motivants pour les élèves.

Le concours Plumes en herbe proposé depuis plusieurs années par les éditions Nathan, est un concours dans lequel un auteur propose un premier chapitre d'une histoire. Les élèves doivent écrire le ou les chapitres suivants en respectant certaines contraintes d'écriture.

Des concours sont également régulièrement proposés sur le site lea.fr. J'ai dernièrement fait participer ma classe à un concours d'haïkus dans le cadre de notre projet tour du monde.

Ressources du mois