Une vocation plus qu'un rêve

Quels mots viennent à l’esprit quand on pense aux enseignants ? Vocation ou sacerdoce ? Investissement, passion ou démission ? Fonctionnaire, cadre de la République ou acteur éducatif ? Vacances ou semaine surchargée ? Etc. L’image des professeurs des écoles s’est dégradée : il fut une époque où ils étaient respectés, aujourd’hui ils se sentent décrédibilisés par la société tout entière.
C’est une fracture, à la fois difficile à cerner et à réduire. Lisons le témoignage d'Olivia, dont c'était la 29e rentrée en septembre dernier.



Il fait si bon être prof...

Oui, un professeur des écoles travaille bien plus de 24 heures par semaine !
Comme il doit composer avec des parents invasifs, dans des locaux vétustes, en faisant face à l’ingérence des élus… Pourtant, ces difficultés n’entament pas sa passion, puisqu’il achète personnellement du matériel pour ses élèves. Seraient-ce vraiment les conditions de travail des enseignants dans le primaire ? Écoutons ce qu'en dit Caroline, qui en est à plus de quinze rentrées.



Vous avez pris la parole !

À l’approche des prochaines échéances électorales, l’école et l’enseignement feront évidemment l’objet de propositions et de polémiques, souvent nourries de généralités abstraites, révélant une perception floue, partielle voire partiale du métier des enseignants.



Ressources du mois