Une tarte inespérée (Les Alphas)

Une tarte inespérée (Les Alphas)

Connue et appréciée des enseignants, la méthode Les Alphas est généralement associée à ses dessins, qui mettent en scène les lettres sous la forme de personnages. Originale, mais également efficace, la méthode fête ses 20 ans d’existence... et continue de se développer avec de nouveaux titres. Rencontre avec Claude Huguenin , sa « maman ».

Nous reproduisons dans les pages qui suivent un extrait de votre dernier ouvrage (Une tarte inespérée) . Pouvez‑vous nous le présenter ?

Ce titre fait partie d’une nouvelle collection, « Apprendre à lire avec les Alphas », qui comporte trois niveaux progressifs de difficulté. Celui-ci s’inscrit au niveau 1 (début de CP) et propose un texte dont les mots sont constitués de correspondances simples : un phonème = une lettre (voire deux fois la même lettre).

Un mot sur le récit de ce titre ?

Il met en scène Petit Malin, le héros du conte La planète des Alphas, qui voudrait faire une tarte au chocolat avec son amie Noémie. Après avoir acheté les ingrédients, les deux enfants s’amusent, sans plus se préoccuper du Gulu, qui est très gourmand... À la fin de l’ouvrage, on trouve quelques questions de compréhension ainsi qu’une activité de connaissances générales, en lien avec le thème de l’histoire.

Pouvez‑vous nous expliquer le code de couleurs utilisé dans le texte

Le code de couleurs est une aide précieuse pour l’enfant. Il attire par exemple son attention sur les lettres muettes (écriture grisée) au début de l’apprentissage, puis sur des correspondances complexes par la suite, comme le ou de troupe . Par ailleurs, la lettre e est une lettre difficile en français, puisqu’elle peut avoir différentes valeurs phonétiques selon sa position dans le mot (exemple : je [ə], vert [ɛ], parler [e]). Ainsi, le fait que cette lettre soit présentée en vert, dans certains cas, amène l’enfant à s’interroger sur sa prononciation dans le mot à lire. Au début de chaque livre, le code de couleurs utilisé est clairement expliqué. Il évolue en fonction du niveau.

Comment ce titre s’intègre‑t‑il à la méthode ?

Cette nouvelle collection « Apprendre à lire avec les Alphas », dans laquelle s’inscrit l’ouvrage, comprend trois niveaux de difficulté. Ils sont en parfaite adéquation avec ceux de la méthode. C’est un format idéal pour inciter les enfants à lire de petits albums en classe de CP.

Si vous deviez donner 3 bonnes raisons d’utiliser cette méthode en CP, lesquelles citeriez‑vous ?

L’utilisation des Alphas en CP permet :

  • de détecter rapidement les enfants en difficulté et de pouvoir mieux les accompagner ;
  • de générer une forte motivation par le côté ludique de la méthode et d’éviter ainsi d’avoir des « décrocheurs » ;
  • de respecter le rythme de chacun grâce à une pédagogie qui tient compte de ses besoins.

La méthode Les Alphas est à retrouver sur le site editionsrecrealire.com

Ressources du mois