Ressources professionnelles

Les troubles du comportement

Les troubles du comportement

Article invité rédigé par Onaya du site Onaya.

Une thématique très actuelle : tous les enseignants de la maternelle au lycée sont concernés et se pose des questions au sujet d’élèves perturbateurs.

Article invité rédigé par Onaya du site Onaya.

Une thématique très actuelle : tous les enseignants de la maternelle au lycée sont concernés et se pose des questions au sujet d’élèves perturbateurs.

Problèmes de comportement ou troubles ?


A quel moment  le problème devient un trouble ? La nosographie des troubles du comportement nous indique que le véritable trouble est un handicap et donc perturbe l’accès aux apprentissages, l’accès à la vie sociale. C’est une pathologie.

C’est bien un médecin qui peut qualifier qu’un sujet déclare un trouble. En ce qui concerne le comportement on peut trouver le TDAH, les troubles de la conduite, troubles oppositionnels…

Liste des symptômes possibles : accès de colère, discute les règles en place, accuse autrui d’être responsable, ne tient pas ses promesses, se bagarre, est cruel envers les animaux, met le feu, vole….

Grâce à l’observation fine des faits les enseignants aident à ce diagnostic. Le fait de qualifier une difficulté ou un trouble reste dépendant de la tolérance de l’environnement ( seuil de tolérance de chacun)

Comment observer ?


Il est important de bien connaître l’enfant et pour ce faire il faut observer finement.

Les questions à se poser : Où ? quand ? avec qui ? sur quel type d’activité survient la crise / le problème ? Il est intéressant de constituer un cahier où on va pouvoir consigner les faits, les observations.

Cela permettra d’avoir des faits à avancer lors d’une réunion, d’avoir des observables à donner à voir aux partenaires.




Exemples de grilles d’observation

https://fr.wikiversity.org/wiki/Troubles_du_comportement-Les_quatre_grilles_d_analyses_des_comportements

Comment accompagner ?

 

  • Travailler en réseau : le travail d’équipe est important. Cela permet de proposer un cadre éducatif cohérent(tout le monde se met d’accord pour dire la même chose, il n’ y a pas de faille). On peut s’appuyer sur ses collègues également pour trouver un relais, pour discuter. On s’appuie aussi sur les partenaires extérieurs : service de soin, parents (on ne coupe pas le lien avec la famille)
     
  • Etre un adulte rassurant : on propose un cadre strict et sécure. On écoute l’enfant. Principe de bientraitance. On travaille avec l’enfant, on entend aussi ses demandes, on propose des entretiens réguliers avec lui en relation duelle.
     
  • Organiser le travail avec l’enfant : souvent l’accès aux apprentissages est tronqué. Alors l’enseignant explique l’implicite, propose des objectifs intermédiaires atteignables et des critères de réussites permettant de valoriser l’élève (cahier de réussite). On définit le rôle de l’aeshsi il y en a une.
     
  • Structurer l’environnement temporel et spatial : trouver une place dans la classe. Structuration du temps par un emploi du temps individualisé.

On accompagne les changements et les fins d’activités souvent source d’angoisses

  • Structuration des relations sociales : la classes est une mini-société. On va partir des droits des enfants et construire le règlement de la classe (pédagogie institutionnelle). Le règlement est accessible, on peut y faire référence. On sait ce qu’on a la droit de faire, ce qui est interdit et quelles sanctions sont proposées. Ainsi il n’y a pas de surprise. On va parler de sanction / réparation car la sanction doit avoir un sens. Par la sanction l’élève comprend son erreur et peut la réparer cela a un aspect éducatif. On évite par exemple de donner des lignes mais l’élève va réfléchir à son erreur. S’il a cassé il peut réparer, remplacer…
     
  • Structuration des relations affectives : travail sur les émotions, le ressenti.
     
  • Renforcement des comportements attendus : réaliser du renforcement positif au lieu de partir pour des expéditions punitives. Le contrat de comportement fonctionne.
     
  • Ne pas renforcer les dysfonctionnements : on reste maître de soi, on passe le relais, on propose un sas


Quelques liens utiles

  • La mallette pédagogique  sur les troubles du comportement

https://fr.wikiversity.org/wiki/Mallette_pedagogique_Troubles_du_comportement

  • Conférence de Stanislas Morel sur la médicalisation des troubles

  • Conférence d’Eric Tremblay (Quebec) comprendre et prévenir les troubles

Ressources du mois