Le schéma corporel en maternelle

Le schéma corporel en maternelle

Article invité rédigé par Magalie du site La classe de Tibiscuit.

Le dessin du bonhomme est très important car il montre le niveau d’intégration du schéma corporel de l’enfant, la façon dont il vit son corps, l’image qu’il a de lui-même. Il est très intéressant d’en conserver une trace tout au long des 3 années de maternelle afin de mieux cerner son évolution du bonhomme têtard jusqu’au bonhomme complet et parfois très détaillé.

J’ai toujours fait un cahier du bonhomme sur une année mais il est bien plus intéressant de le faire sur les 3 années de la maternelle. 

Dessiner le bonhomme c’est bien mais on peut également travailler le schéma corporel de diverses manières.

Voici ma sélection de liens pour ce domaine :

  • Quelques éléments de réflexion pour préciser la démarche du « Dessin du bonhomme » par Ève Leleu Galland en 2011 sur le site de l’académie de Paris. Dans cet article, elle rappelle les fonctions du dessin, pourquoi l’enfant dessine, la représentation graphique du corps, l’utilité du cahier du bonhomme à l’école en autres choses.
     
  • La vidéo de la chaine YouTube Kiffer l’école sur le schéma corporel. Elle rappelle l’évolution du dessin du bonhomme chez l’enfant : d’abord le bonhomme têtard, puis le bonhomme patate, puis un bonhomme complet de plus en plus détaillé tout en parlant des erreurs qui peuvent survenir : trop ou pas assez de doigts par exemple. Cette vidéo est très intéressante pour une diffusion aux parents qui s’inquiètent des dessins de leur enfant afin de les rassurer.
     
  • Un article complet sur le blog le journal de Chrys.
     
  • Le cahier du bonhomme de la classe d’Eowin contient un petit mot explicatif pour les parents. Pour chaque mois une technique différente est employée mais ce que je trouve très intéressant c’est qu’il contient également un recueil de comptines et de jeux de doigts pour travailler le schéma corporel. Je n’ai jamais pensé à les faire figurer dans mon cahier du bonhomme. Je les mettais dans le cahier de comptines avec les autres. Je trouve bien plus pertinent de faire comme Eowin car le travail sur le schéma corporel passe bien évidemment par l’apprentissage de toutes ses comptines dont ils raffolent.
     
  • Utilisation de tablettes numériques : l’académie de Grenoble propose un document très détaillé pour utiliser les TICE dans l’étude du schéma corporel. En effet cet outil permet de visualiser immédiatement le travail réalisé par l'enfant et il peut être échangé facilement entre élèves. Les 5 séances détaillées vous permettront d’aborder le schéma corporel d’une autre manière. À la fin du document vous pourrez lire une synthèse des apports et des limites de l’utilisation des tablettes dans ce domaine.
     
  • Un album extra pour apprendre à dessiner le bonhomme. Que me manque-t-il aux éditions Elba Jeunesse. J’ai découvert cet album lors d’une animation pédagogique il y a 7 ans de cela. Sur mon blog vous pourrez consulter quelques pages.  Succès garanti auprès des élèves avec cet album. Voici un lien vers une lecture de l’album sur Youtube.
     
  • Schéma corporel et littérature de jeunesse :

- Mon ami Mapi propose un travail complet dans tous les domaines à partir de différents albums de jeunesse. Je vous laisse découvrir par vous-même ce qu’elle a mis en ligne.  Voici le lien vers sa rubrique Projet Schéma corporel (l’organigramme est en bas de page de cette rubrique) :

Quelques comptines sur ce thème 

La Maternelle de Bambou propose également un travail à partir d’albums :

  • Art et schéma corporel : on peut aussi travailler le schéma corporel à partir de tableaux tels que La Danse de la Peur de Paul Klee ou les œuvres de Keith Haring par exemple.
     
  • Diverses techniques pour réaliser un bonhomme : dans le cahier du bonhomme, je ne mettais pas uniquement des dessins de mes élèves. Il y avait aussi des photocopies ou des photos couleurs des réalisations de mes élèves : pâte à modeler, jeu du marteau, à la manière de Christian Voltz. Parfois on réalisait le bonhomme en collant diverses formes, en réalisant un pantin ou bien encore avec la technique de la bougie et de l’encre pour les plus grands. (dessin avec une bougie ce qui implique un travail mental important car on ne voit pas de suite ce que l’on a dessiné. Puis recouvrir toute la feuille avec de l’encre. L’encre n’adhérant pas sur la bougie, le dessin apparait en blanc sur le fond encré). Je notais ensuite dans le cahier du bonhomme la description que me faisait l’élève de son dessin ou de son œuvre. C’est très intéressant de savoir comment ils perçoivent ce qu’ils ont réalisé. On a parfois de belles surprises. Cela nous renseigne bien sur l’évolution de la perception qu’ils ont de leur corps. D’où l’importance de conserver une trace sur les 3 années.

- Voici un lien vers le travail de nanoug, une technique que je ne connaissais pas et qui me tente beaucoup.

- D’autres idées chez Webinstit

- Une autre idée chez Dessine moi une histoire

  • Des activités sur le site des éditions Laclasse pour travailler le schéma corporel à l’aide du bonhomme de neige.

Le bonhomme de neige et le schéma corporel 

- Ou bien encore une séquence en PS où se déguiser avec des vêtements trop grands servira d'entrée en matière amusante à cette séquence consacrée à la découverte ou la révision des éléments du schéma corporel. Je n’ai jamais songé à utiliser le déguisement pour aborder le schéma corporel, je garde cette idée en tête.

Voilà j’espère que ces liens vous seront utiles pour cogiter cet été sur la façon d’aborder ou de faire évoluer tout au long de l’année votre travail sur le schéma corporel avec vos élèves. Bonne lecture.

Ressources du mois