Une vocation plus qu'un rêve

Quels mots viennent à l’esprit quand on pense aux enseignants ? Vocation ou sacerdoce ? Investissement, passion ou démission ? Fonctionnaire, cadre de la République ou acteur éducatif ? Vacances ou semaine surchargée ? Etc. L’image des professeurs des écoles s’est dégradée : il fut une époque où ils étaient respectés, aujourd’hui ils se sentent décrédibilisés par la société tout entière.
C’est une fracture, à la fois difficile à cerner et à réduire. Lisons le témoignage d'Olivia, dont c'était la 29e rentrée en septembre dernier.



Vous avez pris la parole !

À l’approche des prochaines échéances électorales, l’école et l’enseignement feront évidemment l’objet de propositions et de polémiques, souvent nourries de généralités abstraites, révélant une perception floue, partielle voire partiale du métier des enseignants.



Le défi numérique

L’année dernière, un rapport du très libéral Institut Montaigne avait fait grand bruit en préconisant d’équiper sans attendre les écoles maternelles de tablettes numériques. Plus récemment, une tribune publiée dans Les Échos vantait sans nuance les mérites de l’e-éducation, porteuse de grands espoirs.





Fête des profs

Si le « Teacher’s day » existe déjà dans une centaine de pays, l’initiative française intitulée « Fête des profs » connaîtra sa 2e édition durant ce mois de juin.





Ressources du mois