Rythmes scolaires et travail des femmes

Rythmes scolaires et travail des femmes

La réforme des rythmes scolaires « a entraîné une augmentation de la proportion de femmes travaillant le mercredi, réduisant de 15 % l’écart de participation entre les femmes et les hommes ce jour de la semaine ». C’est ce qu’affirme l’Institut des politiques publiques (IPP) dans une note datée d’avril 2017.

L’organisation du temps scolaire révèle en effet « deux types d’inégalités présentes sur le marché du travail » : entre les femmes et les hommes d’une part, entre femmes diplômées et non diplômées, d’autre part. Avant la réforme des rythmes scolaires, « plus de 40 % des mères dont le plus jeune enfant était en âge d’aller à l’école élémentaire ne travaillaient pas le mercredi, soit 20 points de plus que pour les pères ayant des enfants dans la même tranche d’âge ».

http://www.ipp.eu/wp-content/uploads/2017/04/n26-notesIPP-avril2017.pdf


Partagez cet article

Ressources du mois