L'uniforme dans les écoles publiques ?

L'uniforme dans les écoles publiques ?

Le port de l'uniforme scolaire est clairement une question très controversée en France. En particulier depuis novembre 2018,des écoles publiques de la Ville de Provins en Seine-et-Marne ayant expérimenté l’uniforme en primaire sur la base du volontariat.

Jusqu'à ce jour, seules les écoles privées ou militaires en France métropolitaine peuvent dicter un uniforme obligatoire.

Dans cet article, nous parlons des avantages et des inconvénients d'un uniforme scolaire et examinons également la situation dans d'autres pays du monde.

Avantages

Les défenseurs de l'uniforme vestimentairescolaire y voient un moyen de lutter contre la discrimination. En portant tous la même tenueon ne juge plus l'élève à cause de ses vêtements. Il n’est donc plus possible d’être harcelé à cause de vêtements qui ne sont pas d’une marque apparente.De plus, porter un uniforme scolaire renforce le sentiment d'unité.C’est la raison pour laquelle un uniforme unitaire est particulièrement porté pour pratiquer les sports. Le maillot signifie "nous sommes tous dans la même équipe" et cela renforce la cohésion.

Inconvénients

Les critiques sont d'avis que les uniformes interviennent sur la personnalité et ne conviennent pas au monde d'aujourd'hui. Les jeunes voudraient bien exprimer leur personnalité par le choix de leurs vêtements. Selon eux, un uniforme signifierait une uniformisation qui évoquerait une perte de l’individualité. Si on parle avec les élèves, ce sont surtout les élèves plus âgés qui se sentent opprimés par un uniforme scolaire. La crainte des parents par contre est liée aux coûts, car un uniforme scolaire empêcherait l’école publique d’être gratuite.

L'uniforme scolaire existe-t-il dans d'autres pays ?

Au Royaume-Uni – le pays d’origine de l’uniforme scolaire – presque tous les établissements publics et privés imposent l’uniforme ou au moins un code vestimentaire à leurs élèves. Dans le cas des territoires français d'outre-mer, les uniformes sont également très répandus – notamment en Martinique. Ici, plus d’un tiers des écoles publiques obligent leurs élèves à porter un uniforme.

Mais c'est au Japon et en Corée du Sud où l'uniforme est le plus populaire.Ce qui est absurde, c'est que, dans certains endroits, les uniformes scolaires sont devenus un produit de luxe. Par exemple à Tokyo où un directeur a fait dessiner des uniformes de la marque italienne Armani pour ses élèves.Si seule l'élite peut se permettre des uniformes scolaires, cela n'a bien sûr rien à voir avec l'égalité.

Trouver un juste milieu

Bien qu'à la Ville de Provins, plus de la moitié des parents aient voté pour l'uniforme scolaire, après une année on voit très peu d’élèves portant la tenue. Néanmoins, l'uniforme scolaire ne signifie pas toujours que tous les élèves portent le même uniforme du haut vers le bas. Il existe aussi ce qu'on appelle un code vestimentaire. Par exemple un certain T-shirt ou un pull unique que l'école spécifie et avec le logo de l'école. Reste à voir si un uniforme scolaire plus souple prévaudra à l'avenir. Cependant, la tendance est plutôt vers le style individuel et personnel de l'habillement.

Ressources du mois