Enseignants : la colère monte

Enseignants : la colère monte

Moins de la moitié des enseignants se sentent soutenus par leur hiérarchie. C'est ce qui ressort d’un sondage FSU dévoilé le 1er décembre dernier, qui montre par ailleurs que près des trois quarts ne sont pas satisfaits du plan de revalorisation annoncé par Jean-Michel Blanquer.

Plus de 80 % des professeurs (premier et second degrés) estiment que leur rémunération et leur carrière ne constituent pas une reconnaissance de leur travail.

Et pour 98 % des sondés (enseignants et personnels de l’EN), la priorité reste d’augmenter leur rémunération, moins de diminuer leur temps de travail.

Le sondage porte également sur les réformes menées depuis trois ans et la gestion de la crise du coronavirus.

A lire : Enquête auprès des personnels de l'éducation nationale et des parents d'élèves

Ressources du mois