Sommaire

ACTIVITÉS ARTISTIQUES • PS > GS : Bricolages d’avril. Voici deux activités parfaites pour marquer le début de ce mois d’avril, mais déclinables tout au long de l’année : l’un est un bricolage en volume qui réserve une surprise, l’autre une réalisation à plat qui ne manque pas de relief !

TOUS DOMAINES • PS > GS : Avec ou sans chaussures, c’est le pied ! Du tri de chaussettes au loto des chaussures, de la peinture avec les pieds à la décoration de chaussettes en passant par un parcours sensoriel pour ressentir avec les pieds plein de matières douces, rugueuses, collantes… ce dossier regorge d’activités pas du tout casse-pieds !

LANGAGE • GS : Reconnaître les lettres de l’alphabet (1/2). Les lettres de l’alphabet, surtout lorsqu’elles proviennent de magazines ou de documents publicitaires, se prêtent parfois à certaines fantaisies graphiques. C’est tout l’enjeu de ce fichier que d’amener les élèves à les reconnaître, dans les 3 écritures.

AUTOUR D’UN ALBUM • PS > GS : Tout Rond. Tout Rond est un petit rond noir qui vit dans un pays tout gris où il y a toujours du bruit. Comme il s’ennuie, il décide de faire le tour du monde… Ce livre-CD propose un voyage visuel et sonore à travers le monde, où les paysages sont associés à des couleurs qui évoquent elles-mêmes des sentiments.

DEUX JOURS, UNE ÉCOLE : À l’école Marie-Pape-Carpantier, Montpellier (2). Pour ce deuxième volet de notre reportage à l'école maternelle Marie-Pape-Carpantier de Montpellier, focus sur une journée type qui, en nous dévoilant les pratiques professionnelles de l'équipe pédagogique en place, rend compte des objectifs souhaités et atteints.

UNE COMPÉTENCE, UNE DÉMARCHE : « Observer, comprendre et transformer des images ». Les images sont au coeur de l’univers enfantin et impactent le regard de nos jeunes élèves à un point tel qu’ils ont de la peine à « distinguer le réel de sa représentation » et à « avoir à terme un regard critique sur la multitude d’images auxquelles ils sont confrontés depuis leur plus jeune âge » (programme 2015). C’est cette prise de recul que je vise avec mes élèves. Voici comment.

COMMENT JE L’AI FAIT… : « Nous avons réuni nos deux classes en une classe unique à plusieurs salles ». Marie-Thérèse Coutanceau et Valérie Charrier enseignent à Champagnéles-Marais (85). Depuis septembre 2015, elles ont réuni les deux classes de l’école maternelle en une seule et les enfants choisissent chaque jour leurs apprentissages dans un espace composé de quatre salles. Une organisation dans laquelle tous se retrouvent et qui n’est pas sans rappeler les modèles nordiques.