Microscope  Eye Scope

Microscope Eye Scope

« C'est magique, c'est incroyable... on se croirait dans l'espace ! » Pourtant, les CE2 testeurs ne sont pas montés à bord de la Station spatiale internationale... mais ont plus simplement visité l'infiniment petit à l'aide d’un microscope numérique et ludique : l'Eye Scope. Retour sur leur expérimentation scientifique...

L'Eye Scope est un outil qui permet de grossir un objet 60 fois. Doté d’un look futuro-aquatique, il peut être pris en main librement ou posé sur un socle, ce qui facilite alors la stabilité de l'observation. Grâce au câble USB, on peut le relier à l'ordinateur, et même projeter l'image sur grand écran pour une découverte collective.

Usage en classe


« J’ai donné pour mission aux élèves d’apporter un “petit quelque chose” qu’on pourrait observer en classe : aliments, minéraux, insectes, végétaux, tissus, petits objets... » nous explique Jean-Michel, enseignant en CE2-CM1. « Le but de la séance était d’identifier ces objets à partir d’un détail grossi au microscope et projeté au TBI. On a d’abord montré tous les objets un par un, en taille réelle, puis leur nom a été écrit au tableau. Ensuite, les élèves sont venus, à tour de rôle, passer sous l’œil du microscope le détail d’un objet. Le reste de la classe ne voyait sur le TNI que l’image grossie. Elle devait alors apparier chaque objet à son image. »

Apprentissages


« Ce matériel a permis aux élèves d’apprendre à manipuler le microscope de manière ludique. Cette activité a été l’occasion d’effectuer une première approche du monde de l’infiniment petit et d’expérimenter diverses stratégies d’identification des objets observés. C’est un outil de visualisation intéressant pour passer du concret (l’objet) au virtuel (son image). »

Ressenti


Côté points forts, l’enseignant a relevé « la simplicité d’utilisation [du microscope], y compris pour la mise au point grâce à la mollette, la qualité visuelle des images obtenues et projetées, ou encore la facilité d’utilisation des captures d’images et de vidéo. Avec le cordon USB, un exemplaire est suffisant pour une classe. La seule limite est le grossissement en x60. Les élèves étaient volontaires et enthousiastes : ils étaient à la fois impatients et intrigués à l’idée de pénétrer dans le monde de l’infiniment petit. Après la séance, ils avaient envie de poursuivre l’aventure. »

Eye Scope,
60,50€ chez Asco & Celda

Niveau(x): 

Ressources du mois