La pédagogie Montessori en maternelle

La pédagogie Montessori en maternelle

Dans le numéro de La Classe Maternelle de juin-juillet 2018, découvrez le témoignage de Christophe Baudot qui nous parle du livre "La pédagogie Montessori en maternelle" et de la manière dont il l'a utilisé en classe.

Voici un livre dans lequel j’ai à la fois retrouvé des pistes dont je m’inspirais déjà, et d’autres qui m’ont permis de développer mes pratiques.

Une attitude générale

« Ne dites jamais du mal de l’enfant devant lui », rappelle l’auteure, Marguerite Morin (p. 16), en citant les 10 principes de l’éducation selon Maria Montessori. Cette phrase résonne comme un rappel à une ligne directrice que j’essaie de me donner.

La disponibilité est au centre de la pédagogie Montessori. J’essaie de me tenir le plus souvent assis et de rester au même endroit et à la hauteur de mes élèves pour être à leur disposition (p. 69).

Une attitude pédagogique

Les explications : je m’inspire des explications décrites pas à pas ; elles permettent d’apprendre progressivement l’utilisation de chaque atelier, avec « ordre et rangement » (p. 76).

Les présentations d’activités : elles comportent des invariants qui donnent une stabilité. Je les utilise comme dans l’ouvrage : mise en place par groupes, puis individuelle, puis par multiplication d’ateliers (p. 81).

Des outils pour la préparation de classe

Des liens sont faits avec les programmes : bien que très généraux et répétés, ils me donnent des indications (p. 93).

Des fiches de préparation permettent de détailler les séances. Je les utilise notamment pour le développement sensoriel (p. 184).

Des idées que je pratique

Le sac stéréognostique, qui consiste à développer le toucher : il s’agit de trouver des paires en manipulant des objets cachés dans un sac (p. 198).

Les tickets de mémoire : ils permettent d’apprendre à « réaliser une collection dont le cardinal est donné » (programme) en rapportant le nombre inscrit sur un ticket (p. 224).

Le jeu d’analyse des sons : dans un groupe de 4, un enfant choisit un objet parmi ceux étalés et le présente aux autres, sans le montrer, en énonçant le son par lequel commence le nom de cet objet (p. 233).

J’ai parfois retrouvé dans cet ouvrage quelques habitudes bien ancrées en maternelle, sur lesquelles j’ai des réticences, comme le cahier de vie qui, d’après l’observation de chercheurs, serait discriminatoire en favorisant les enfants de milieux aidants, plus enclins à compléter ce cahier.

La pédagogie Montessori en maternelle de Marguerite Morin
ESF, 24€

Niveau(x): 

Ressources du mois