bonnes feuilles : CODEO

bonnes feuilles : CODEO

Collègues dans la même école de Seine-et-Marne, Caroline Delbois et Lucie Grillet sont les 2 auteures de Codéo, un fichier consacré à l’étude du code alphabétique. Le fichier, dont nous vous présentons un court extrait, se compose de fiches photocopiables différenciées au format A5. Un outil clé-en-main hyper pratique !

 

Tout d'abord, pouvez-vous nous raconter qui vous êtes et comment est né ce projet ?

Caroline. Je suis enseignante en Seine et Marne dans un petit village rural. Je travaille en cycle 2 depuis plus de 10 ans maintenant. Lucie et moi travaillons ensemble depuis 10 ans dans cette école : elle en cycle 1 et moi en cycle 2. Aussi, nous avons l’habitude de partager nos outils, de faire des ateliers communs (chorale, EPS, jeux mathématiques et des ateliers d’écriture). Nous pratiquons également les décloisonnements afin de différencier et consolider les acquis des élèves les plus fragiles.  J’avais déjà eu l’occasion d‘échanger avec notre représentant MDI ainsi que de répondre à des enquêtes proposées par la maison d’édition.  MDI cherchait des nouveaux auteurs pour leur projet de fichier autour de l’étude du code. J’ai donc été mise en relation avec l’éditrice. Quand la question s’est posée du binôme, j’ai tout de suite pensé à Lucie car nous avions l’habitude de partager nos idées, nos réflexions et nous savions travailler ensemble.  Et c’est ainsi que le projet CODEO est né !

Lucie. Pour ma part, je suis enseignante en maternelle depuis 11 ans dans une école rurale de Seine et Marne. Le projet est né suite à la rencontre de ma collègue avec le représentant MDI de notre secteur. La maison d'édition MDI avait pour projet un fichier sur l'étude du code alphabétique et cherchait des enseignants volontaires pour se lancer dans le projet. Ils ont donc mandaté leurs représentants qui sont sur le terrain et au contact des enseignants pour trouver des volontaires, c'est comme cela que nous avons été contactées et que le projet est né.

 

A qui s'adresse cet ouvrage ?

Lucie. Cet ouvrage s'adresse en priorité aux enseignants de CP, mais il peut être utilisé dès la GS avec un travail spécifique proposé sur la conscience phonologique. De même, il peut être utilisé en CE1 car il balaye les sons complexes ainsi que les confusions de sons . 

Caroline Tout à fait, donc même s’il affiche un niveau CP, les enseignants de GS ou CE1 pourront tout à fait l’utiliser. En CE1, ce sera essentiellement pour de la remédiation ainsi que pour corriger des confusions de sons. 

 

Est-ce une méthode ? Un outil complémentaire dans l'étude des sons ?

Caroline. CODEO n’est pas une méthode de lecture car elle ne traite pas la compréhension. C’est une méthode d’apprentissage du code alphabétique. Les enseignants peuvent donc s’appuyer sur une méthode de lecture et utiliser CODEO en complément pour mettre en place des ateliers. De plus, il est particulièrement utile si il y a dès le début de l’année des élèves lecteurs dans la classe. En effet, pour chaque graphème travaillé il y a 3 niveaux : le niveau 3 retravaille le graphème simple ou complexe mais il demande d’être déjà lecteur.

Lucie. Codéo n'est pas une méthode de lecture car il ne couvre que la partie lecture combinatoire, la partie compréhension n'est pas abordée dans le fichier. Il s'agit donc d'un outil permettant d'aborder l'étude du code alphabétique. L'objectif est de viser une lecture fluide, ce qui permettra par la suite à l'élève de pouvoir entrer dans la compréhension via d'autres supports comme des albums de littérature jeunesse par exemple. Cela laisse aux enseignants une plus grande liberté pédagogique dans le choix des supports de lecture / compréhension.

 

Permet-il de différencier les parcours selon les besoins des élèves ?

Lucie. Dans la partie " étude du code", chaque graphème propose 3 niveaux de difficultés, il est donc très facile de proposer des parcours différenciés en fonctions du niveau de chacun. Une fiche de suivi est mise à disposition dans le CD rom afin que chaque enseignant puisse suivre les progrès des élèves.  

Caroline Nous avions toujours rêvé d’avoir des outils de classe multi niveaux afin de permettre cette différenciation. C’est ce que nous avons souhaité pour CODEO avec 3 niveaux de fiches pour chaque graphème. L’enseignant peut donner des fiches différentes à chacun en fonction de son avancée dans l’étude du code/ lecture. La fiche de suivi permet de créer pour chacun son parcours. Un groupe Facebook a même été créé sur le sujet (« travailler en ateliers avec CODEO »). 

 

En plus de l'étude des sons, vous proposez plein d'autres pistes de travail avec des fiches élève : la discrimination auditive, les confusions de sons, ou encore la fluence...

Lucie Nous sommes parties du constat que l'entrée dans la lecture était un mécanisme complexe ne pouvant se résumer uniquement à l'étude du code. Il nécessite de discriminer correctement les graphèmes ainsi que les phonèmes. C'est pourquoi nous proposons également du contenu sur la discrimination visuelle et auditive. Ce sont 2 compétences qu'il est nécessaire de maîtriser pour aborder l'étude du code.  De même, l'entrée dans la lecture demande beaucoup de concentration. Nous proposons des rituels de concentration afin de mettre les élèves dans les meilleures conditions possibles pour aborder la lecture. Enfin, le travail sur la fluence nous semblait également indispensable pour amener les élèves vers une lecture fluide. Celle -ci passe inévitablement par un entrainement régulier et quotidien.
 

Caroline. Vous pouvez retrouver certains rituels de concentration sur YouTube. Dans les cahiers de l’élève, il y a un accès via un QR code pour visualiser ces rituels. En ce qui concerne la discrimination auditive et visuelle, elles suivent les préconisations de septembre 2020...

 

Vous expliquez dans cet ouvrage vous appuyer sur les apports des sciences cognitives. En quoi cela vous a-t-il aidé ou guidé dans sa conception ?

Lucie. Lors de la conception de Codéo, nous nous sommes appuyées sur les recommandations ministérielles qui sont elles-mêmes inspirées par les sciences cognitives :

    -  une entrée d'abord par le graphème puis ensuite on découvre le phonème associé

    - un rythme de 2 graphèmes par semaine pour que l'élève acquiert rapidement les 1ers graphèmes lui permettant de combiner et d'entrer dans la lecture.

Caroline.Il semblait indispensable que CODEO utilise les apports des sciences cognitive : on en parle beaucoup aujourd’hui et les programmes de l’éducation nationale s’y réfèrent énormément. 

 

Quel est le "plus" apporté par le CD-ROM ?

Les auteures. Le CR-Rom apport du contenu supplémentaire aux enseignants : 

- Les affiches de chaque graphème avec les mots repères qui sont indispensables en CP pour apporter un support visuel aux élèves. Ils seront dès la rentrée proposés en couleur. 

- Les lecture du soir pour permettre de réinvestir les graphèmes étudiés en classe. Ces lectures sont utilisables sur deux jours, progressives et 100 % déchiffrables. 

- Les fiches de révisions pour permettre de vérifier régulièrement les acquis des élèves et proposer une remédiation si besoin. On les a beaucoup utilisées pendant le confinement pour consolider les acquis. Elles permettront également de faire le point sur les notions pendant les APC pour les élèves fragiles. 

- Les fiches d'évaluation pour faire le point sur les acquis des élèves. Elles sont modifiables en fonction de la progression que l’élève choisit de suivre. On pourra donc les modifier ou venir mettre une évaluation de plusieurs graphèmes ensemble. 

- Le jeu Codéo évolutif permettant de proposer de la manipulation et un atelier de lecture sous forme de jeu pour réinvestir les graphèmes déjà étudiés. Ce jeu est utilisable de la période 1 à la période 5. En effet, avec le même plateau de jeu, l’enseignant viendra donner les cartes des périodes au fur et à mesure de l’année.

Caroline Par exemple en fin de période 1 les élèves pourront jouer avec toutes les cartes P1 car les graphèmes auront été travaillés. Et ainsi de suite pour les autres périodes. On peut aussi différencier les cartes. Par exemple les élèves lecteurs pourront jouer avec les cartes P3,P4, P5 quand les plus fragiles joueront avec les cartes P1 et P2. On peut aussi faire jouer un groupe d’enfants totalement hétérogènes sur le même plateau…

https://www.mdi-editions.com/lecture/codeo-cp-9782223113651.html

 

 

 

 

Ressources du mois