Bien dans sa tête, bien dans sa classe !

Bien dans sa tête, bien dans sa classe !

Ce mois-ci dans notre revue, nous vous présentons des extraits de "Bien dans sa tête, bien dans sa classe", un ouvrage qui place le bien-être personnel de l'enseignant au coeur de sa pratique. Découvrez ici l'interview complète avec les auteurs : Danièle Adad, professeur des écoles et formatrice en Espé, et Pascal Bihannic, consultant bien-être en entreprise.

"Bien dans sa tête, bien dans sa classe" (ouvrage + DVD-Rom), Retz, 25,10 €

 

Comment est née l'idée de ce livre ?

Danièle : Depuis de nombreuses années je travaille pour que les élèves soient heureux à l’école. La formation que je donne et les livres que j’écris portent donc sur la pédagogie de projet, la discipline positive, l’évaluation positive, entre autre. Or, je me suis rendue compte que de nombreux enseignants étaient en souffrance face aux élèves, à l’équipe, ou aux parents, et que cela avait un impact sur la gestion de classe. J’en suis arrivée à la conclusion qu’il était important d'agir pour que les professeurs soient heureux à l’école et qu’il n’y avait pas grand chose, voire rien, sur ce sujet.

C’est la raison pour laquelle, depuis quatre ans, je propose à mes étudiants en master 2, un projet intitulé « être et savoir être ». Le but est de leur donner les moyens d’adopter une posture qui leur permet de se sentir bien en classe et donc de générer un climat de classe positif et bienveillant.

C’est le fruit de ce projet qui s’est transformé de façon plus riche par l’intermédiaire de ce livre.

Pascal : Je travaille avec Danièle depuis plus de quinze ans parce que nous avons la même motivation : prendre soin des êtres. Danièle prend soin des élèves et des professeurs, tandis que je prends soin des équipes que l’on me confie par le moyen du coaching en entreprise et plus nouvellement des personnes individuelles grâce au Life coaching.

J’ai trouvé que c’était une riche idée de mettre en commun nos valeurs, nos qualités, nos capacités, nos connaissances dans un outil facile d’utilisation, rapide d’accès avec des exercices aisément  applicables au quotidien.

 

 

Quelle(s) complémentarité(s) avez-vous trouvées entre co-auteurs ?

Danièle : J’ai toujours besoin de l’expertise de Pascal concernant les exercices de développement personnel qu’il propose depuis des années, que ce soit en entreprise avec ses percussions ou auprès de particuliers avec son accompagnement pour développer confiance et estime de soi afin d’atteindre des objectifs personnels.

D’ailleurs, il intervient à ma demande auprès de mes étudiants pour une session de relaxation dynamique dans le cadre du projet « être et savoir être », dont j’ai parlé tout à l’heure. ce travail en binôme m’a semblé incontournable et essentiel pour offrir à tous les enseignants toute la richesse de ce qu’il propose à son entourage.

Pascal : C’est un lien théorie/pratique basé sur nos expériences respectives qui fait notre complémentarité. Danièle a une longue expérience du terrain qui apporte une connaissance précise des besoins des enseignants. De plus, elle apporte une théorie et une analyse qui donne un cadre très structurant aux exercices de « Bien dans sa tête, bien dans sa classe ». 

De mon côté, mon cheminement dans les outils de développement personnel et dans l’étude et la pratique de la méditation me permettent depuis de nombreuses années de  proposer en tant que coach des processus clairs et efficaces pour résoudre des problématiques plus ou moins complexes.

 

Tout ce qui est exposé dans ce livre est donc issu de nos expériences respectives et, pour l’avoir vécu et expérimenté, nous savons que cela fonctionne. C’est donc l’association de nos deux expertises et expériences, avec la même motivation, qui rend ce livre très complet.

 

Vous proposez de nombreuses pistes concrètes, des outils pour être "mieux dans sa tête et mieux dans sa classe". Comment avez vous sélectionné ces outils ?

Pascal :  Tout part de la prise de conscience que « quasiment » tout problème a une solution. Ces solutions sont multiples et s’organisent en processus, en cheminement. Le point est de savoir identifier quels outils ou antidotes appliquer et dans quel ordre. Ainsi, face aux problèmes fréquents et récurrents des enseignants que Danièle a exposé, j’ai sélectionné des outils qui permettent d'y répondre en déterminant une stratégie. Bien sûr, comme nous le disons dans le livre, nous ne proposons pas une liste exhaustive de moyens, car il y a autant d’antidotes que de problèmes. Le plus important ici, c’est de prendre conscience que la souffrance ou la problématique qui nous met mal à l’aise n’est pas une vérité permanente et figée et que nous pouvons en sortir. 

Dans bien des cas nous avons à notre portée des outils simples et efficaces et le plus difficile est de penser à aller les chercher et à les appliquer. Ces outils, que j’ai moi-même testés puis proposés en séances de coaching, donnent un résultat à court, moyen ou long terme, et répondent spécifiquement aux objectifs visés à chaque étape de l’ouvrage.

 

Vous racontez que vous êtes entrée dans l’Éducation Nationale un peu par hasard, et pourtant, vous vous êtes accomplie professionnellement. Qu'est-ce qui vous a permis de réaliser ce chemin ? 

Danièle : Effectivement, ce n’était pas une vocation et je ne me suis pas accomplie professionnellement tout de suite. Je ne m’épanouissais pas dans ce travail. Cependant, j’ai réussi, inconsciemment sûrement, à mettre en place une stratégie qui m’a permis de trouver ma place : avoir une motivation axée vers les autres qui pouvait me faire sentir utile. Si aujourd’hui je me sens accomplie professionnellement c’est parce que je donne du sens à tout ce que j’entreprends en servant ma motivation de départ : faire en sorte que les élèves soient heureux à l’école pour participer à la paix dans le monde :)

Cela m’a fait prendre conscience que tout se travaille et s'apprend, y compris le bien être et tout ce que cela comprend !

 

La gestion du stress et le développement personnel constituent-ils une nouveauté pour la formation des enseignants ?

Danièle : Le référentiel de compétences des professeurs des écoles, sur lequel la formation est basée, parle de développement professionnel, non de développement personnel. Il est demandé de FAIRE pour AVOIR des résultats.  Or, tout ce qui est demandé à un enseignant suppose qu’il se sente bien avec lui même pour pouvoir mettre ses élèves en sécurité affective et intellectuelle. Et donc d’ÊTRE avant de FAIRE pour AVOIR des résultats.

Cependant, j’ai l’aval de ma hiérarchie à l’ESPE pour mettre en place le projet « être et savoir être » et de nombreux inspecteurs me demandent d’animer des formations de proximité sur l’intelligence émotionnelle. 

C’est une nouveauté qui se développe tout doucement mais sûrement : on propose des cours de sophrologie, de relaxation, de yoga, de massage, de méditation en dehors des heures de cours à l’Université Paris Est Créteil.

 

Pascal : C’est une nouveauté dans la formation des enseignants et également dans de nombreux domaines professionnels. Même s’il y a de plus en plus de demandes, cette démarche n’est pas encore banalisée, et je vois venir à moi des gens de tous horizons très en souffrance qui ont besoin de trouver des solutions faciles à appliquer sous la forme d'outils de gestion du stress et de bien être. 

 

Quels retours avez-vous eu de la part des enseignants sur votre livre ?

Danièle : Nous avons eu de nombreux retours. Certains le trouvent clair, vivant et simple, d’autres apprécient que le livre "envisage les choses de manière globale et aborde plein d'aspects d'ordinaire séparés, ce qui est rare ». Certains formateurs nous ont dit qu’ils y trouvaient "plein de choses très intéressantes à indiquer, voire à mettre en place en accompagnement de stage". Et même qu’ils avaient "appris, réadapté mots, attitudes,  espace, aussi bien envers les collègues qu'envers les élèves". 

"En résumé, ce livre, que je croyais plein de conseils pour les jeunes enseignants qui débutent dans l'enseignement, est tout aussi efficace pour les enseignants chevronnés parfois enfermés dans un sytème routinier, pesant et sans cesse en évolution. Quand on sait que ce métier est passionnant, et à quel point il est dénigré, le secret consiste à aller chercher bonheur et épanouissement en soi et dans notre entourage, plutôt que chez les détracteurs médiatisés qui savent toujours tout mieux que les autres "

 

Pascal : Pour moi, l’un des plus beaux retours est celui ci : Merci encore, votre livre fait partie de "ceux qui prennent soin de nous." (Régine Detambel). C'est une très belle rencontre, je suis une adepte des livres de Christophe André, votre livre est du même gabarit avec en plus ce regard particulier sur l'enseignement qui va aider beaucoup de professeurs.

Prendre soin du lecteur était notre but. Peut-être l’avons nous atteint ?! 

 

 

Danièle : Pour aller plus loin, Pascal propose un accompagnement personnalisé. Il suffit de le contacter par son site : www.pascalbihanniccoaching.com

Pascal : et Danièle propose une chaine youtube avec des tutoriels pour répondre aux Questions de Profs.

https://www.youtube.com/channel/UCADpC46VMJ_zLQc6LqFci6g

 

 

Ressources du mois