Plusieurs notes de service portant notamment sur l’enseignement de la lecture et des mathématiques sont parues dans un BO spécial datant du 26 avril. Selon le ministère, ces textes sont « mis à la disposition » des enseignants pour les « aider à répondre aux difficultés rencontrées par les élèves ». Ils formulent des préconisations en termes de méthodes et de calendrier avec des repères par année. Ils doivent constituer une « référence commune » pour les enseignants, un « cadre » dans lequel la liberté pédagogique pourra s’exercer (ce qui est contesté par beaucoup...). En voici les grandes lignes :

Lecture : apprentissage du code, un récit par jour en maternelle

Parmi les recommandations adressées aux enseignants, la note affirme notamment, en maternelle : « Parallèlement aux activités de découverte de la phonologie et du principe alphabétique, les élèves doivent entendre un récit au moins une fois par jour » et « le professeur s’assure toujours de la compréhension littérale du texte : elle est systématiquement explicitée par la reformulation, la paraphrase, le résumé ».

Résolution de problèmes et apprentissage de la suite des nombres

La note de service sur le calcul précise les orientations pédagogiques « qui s’inscrivent dans la lignée des recommandations concernant l’enseignement du calcul », émises par Cédric Villani et Charles Torossian.

Elle définit l’enseignement des quatre opérations de calcul en soulignant qu’il repose sur la compréhension du sens qu’elles revêtent.

À la maternelle, « la résolution de petits problèmes dont l’énoncé est oralisé par le maître en s’appuyant sur un support toujours concret et tangible » est proposée, comme « aller chercher le nombre nécessaire d’objets pour compléter une boîte ». « Toutes les occasions doivent être saisies (ou provoquées) afin de faciliter la mémorisation de la suite orale, qui doit être connue jusqu’à 30 en fin de Grande Section. »

Accès au contenu: 

Ressources du mois