Le jour où les robots remplaceront les profs

Le jour où les robots remplaceront les profs

Selon Véronique Bouzou, enseignante et auteure, l’arrivée programmée de l’intelligence artificielle (IA) dans les métiers de l’éducation est devenue réalité et ne se cantonne plus au scénario futuriste.

Dans une tribune donnée dans Les Échos (du 25.10.2017), elle explique ainsi que, « dans un premier temps, il est fort probable que l’IA vienne seconder les enseignants dans leurs tâches, qu’elles soient d’ordre pédagogique ou disciplinaire ».

Mais très vite s’impose un autre scénario : « Après la cohabitation, qu’adviendra-t-il de l’enseignant ? Saura-t-il rivaliser avec son collègue artificiel capable de répéter mille fois la même leçon à des élèves réfractaires aux apprentissages sans jamais s’épuiser, apte à garder son calme en toutes circonstances, jamais malade, jamais gréviste… ? »

La question ne se limite d’ailleurs pas au seul domaine de l’éducation puisque, selon le futurologue Laurent Alexandre, « quasiment aucune activité humaine ne résistera à l’intelligence artificielle ».

Et Véronique Bouzou de s’interroger : « Quels enseignements transmettre aux élèves, sachant que les emplois auront quasiment disparu ? »

Voir l'article

Ressources du mois