Des stages pour enseignants en détresse

Des stages pour enseignants en détresse

Depuis plusieurs années, l’Éducation nationale et la MGEN proposent aux enseignants victimes de burn-out des stages de terrain pour les réinsérer petit à petit dans la vie professionnelle. Ces stages font partie, depuis 2003, des réseaux PAS (Prévention, aide et suivi) présents dans de nombreuses académies.

Sur le site de France télévisions, plusieurs enseignants (du primaire et du secondaire) témoignent sur ce que leur ont apporté ces stages et le fait d’avoir pu prendre ainsi du recul.

Daniel Thoraval, directeur d’un centre d’Île-de-France, explique : « On propose à ces professeurs de rencontrer des psychologues du travail, et de participer à des stages sur le terrain, qui peuvent durer entre six et douze semaines. » Les stagiaires sont pris en charge par des tuteurs bénévoles, qui les intègrent dans leur classe pour leur faire redécouvrir l’enseignement. « Ils commencent en écoutant au fond de la classe, puis prennent en charge des petits groupes, prennent la parole pendant certaines parties du cours... Cela leur permet de reprendre confiance, petit à petit. »

Lire l'article en entier sur le site de France télévisions

Accès au contenu: 

Ressources du mois