Mon cahier d’écriture, Grande Section de maternelle

Mon cahier d’écriture, Grande Section de maternelle

Pour préparer la transition vers le CP, Marie Etevenon a imaginé ce cahier d’écriture pour les GS. Conçu pour une utilisation à partir du deuxième trimestre, il se présente dans un format mini, simple à manipuler et joliment illustré, avec une écriture manuscrite (et non une police informatique). Rencontre avec son auteure.

Comment vous servez-vous de ce cahier en classe ?

Dès la MS, les élèves entendent parler et voient ce fameux cahier d’écriture en attaché. Ils savent que, quand ils seront en Grande Section, ils auront enfin le droit d’en obtenir un pour écrire. En septembre, ils sont déjà ravis d’avoir enfin leur premier « cahier de graphisme 1 », mais je fais en sorte de faire monter l’envie d’enfin pouvoir écrire en attaché, « comme les grands ».

La maîtresse de CP, Karine, joue le jeu et passe régulièrement regarder leurs progrès, ils adorent ça ! J’essaie de les féliciter au maximum, même s’il faut gommer et recommencer. Ils savent que le résultat doit être satisfaisant, sinon c’est qu’il faut réessayer. À partir de janvier, on passe au cahier d’écriture : une double page par semaine, pas davantage, comme nous le faisions pour le cahier de graphisme. Cela demande environ 20 à 30 minutes par jour.

Pouvez-vous nous expliquer le fonctionnement d’une double page ?

Chaque double page propose un entraînement à l’écriture d’une ou deux lettres, ainsi que deux exercices de lecture où les élèves doivent « chasser » ces mêmes lettres dans les trois écritures (script, cursive, capitale). Nous faisons une double page par semaine. Je les accompagne dans le geste graphique, individuellement, en m’assurant que chacun aille « dans le bon sens ».

Comme cela prend du temps, en plus de les entraîner à la discrimination visuelle et à la reconnaissance des lettres, les exercices de lecture permettent de temporiser. En effet, ils ont été créés de manière à pouvoir être réalisés en autonomie, ils fonctionnent toujours de la même manière, c’est comme un petit rituel de lecture.

Quels enseignements tirez-vous concernant la réussite de vos élèves ?

Je remarque un grand enthousiasme chez la quasi-totalité des élèves de Grande Section à écrire enfin dans un cahier, et je pense qu’il serait dommage de ne pas en profiter. Leur entrain leur donne la volonté de bien faire, et me permet de les amener à avoir un geste de plus en plus harmonieux...

Mon cahier d’écriture, Grande Section de maternelle,
les Éditions Buissonnières, 4,90€

Niveau(x): 

Ressources du mois