Ma vie d'instit : « La place prépondérante du jeu dans les apprentissages fait de la maternelle un monde à part »

Ma vie d'instit : « La place prépondérante du jeu dans les apprentissages fait de la maternelle un monde à part »

Enseignante dans une classe de PS-MS et directrice depuis quelques années, Élise nous raconte son plaisir d'exercer en maternelle. À travers des exemples inspirants, elle nous parle également du rôle important que joue le jeu au quotidien dans sa classe !

Peux-tu nous présenter ton parcours ?

J'ai eu un parcours un peu particulier. Depuis toute petite, je souhaitais devenir enseignante. Après un BTS en communication, j'ai tenté d'effectuer une licence en sciences de l'éducation par le Cned tout en travaillant. Malheureusement, je n'ai pas obtenu le diplôme durant ces deux ans. J'allais abandonner l'idée d'enseigner lorsque j'ai appris l'existence du 3e concours que j'ai obtenu en 2006 ! Une fois maîtresse, j'ai fait 8 années en tant que brigade et j'ai pris la direction d'une petite école maternelle du sud des Yvelines. J'enseigne en PS-MS depuis 6 ans.

Un parcours semé d'embûches mais qui a bien tourné ! Était-ce un choix d'enseigner en maternelle ?

Le fait d'être brigade m'a permis de travailler dans tous les niveaux et de me rendre compte que j'ai une réelle appétence pour la maternelle. J'aime le fait d'enseigner aux enfants des petites classes, leur faire découvrir l'école, les faire entrer dans les apprentissages et leur donner confiance en eux et en l'école, pour qu'ils aient une scolarité sereine. Je me vois y rester à l'avenir. Je suis passionnée par ce que je fais, me forme sans cesse, me renouvelle tout le temps. J'ai plein d'idées et d'envies !

Selon toi, enseigner en maternelle et en élémentaire, c'est le même métier ?

Pour moi, c'est totalement différent : la manière d'organiser la classe, les apprentissages… La place prépondérante du jeu dans les apprentissages à la maternelle en fait un monde à part !

Peux-tu nous donner un exemple d'utilisation du jeu dans ta classe ?

Depuis un an, j'expérimente les espaces à scénario. Je me suis inspirée d'une collègue très créative que je suis sur le réseau social Instagram (@MaitresseMélanie). Elle élabore des espaces à scénario très intéressants. J'ai pu mettre en place son espace docteur en fin de MS l'an dernier : un enfant est patient, l'autre docteur. Le premier explique ses symptômes au second, qui doit rédiger l'ordonnance : écrire son nom, celui du patient puis du médicament… Le patient se rend alors à la pharmacie pour demander le médicament en question. Cela a vraiment bien fonctionné ! En ce début d'année, j'ai mis en place l'espace marchande. Ces dispositifs permettent de travailler les fondamentaux : classer, dénombrer, trier… tout en gardant une place importante pour le jeu !

Retrouvez l’interview intégrale d’Élise dans le n°305 de la revue La Classe maternelle (janvier 2022)

Ressources du mois