Ma vie d'instit : « J'aime beaucoup la liberté qu'offre la maternelle »

Ma vie d'instit : « J'aime beaucoup la liberté qu'offre la maternelle »

Enseignante depuis 25 ans en maternelle et en élémentaire, Maryline est irréfutablement une maîtresse expérimentée ! Très communicative aussi, elle totalise plusieurs milliers d’abonnés sur son compte Instagram, sur lequel elle partage les créations réalisées avec ses élèves. Elle nous raconte son parcours et son choix d'enseigner en classe de MS !

Peux-tu présenter ton parcours ?

J'ai été reçue au concours de l'enseignement en 1996, puis j'ai exercé dans plusieurs classes (CP, CE1, CM1-CM2), parfois à temps partiel car je devais m'occuper de mes enfants. Créative de nature, j'ai ensuite demandé ma mutation en maternelle. Je souhaitais pouvoir mettre en pratique mes idées et mon inspiration pour enseigner à mes élèves, et je pense que la maternelle permet davantage cela. Aujourd'hui, cela fait 7 ans que je suis en classe de MS à temps complet, pour mon plus grand plaisir.

Est-ce un choix d'enseigner spécifiquement en MS ?

Oui, tout à fait, c'est un choix. Quand je suis arrivée dans l'école, un poste était également disponible en PS, puis un autre en GS un peu plus tard. Ce que j'apprécie en MS, c'est que les élèves deviennent, dans l'ensemble, plus autonomes grâce aux acquis de PS. On peut vraiment faire un travail intéressant autour des sons, du langage… Leur personnalité est plus affirmée et ils intègrent davantage ce que signifie le fait de vivre avec les autres. On peut mener des projets collectifs plus aisément.

Pourquoi ne pas avoir choisi une classe de GS ?

À vrai dire, mon choix ne s'est pas porté sur la GS, car j'avais enseigné précédemment 7 ans au CP. Ces deux niveaux me semblaient trop proches pour ce qui est de l'écart d'âge des élèves. Dès lors, la MS m'est apparue comme un bon compromis, pour tous les aspects évoqués précédemment.

Tu te projettes encore en maternelle, en MS, dans 10 ans ?

C'est très loin, 10 ans ! Je ne sais pas… Enseigner en maternelle, c'est très prenant. Les enfants sont très fréquemment en demande et sollicitent beaucoup, il n'y a pas de répit. C'est énergivore ! Et il y a souvent beaucoup de bruit… Même si je m'efforce de le réduire, avec 30 élèves dans une petite salle, cela n'est pas toujours facile ! En revanche, j'aime beaucoup la liberté dont nous disposons en maternelle… Et les enfants de cet âge ont tellement de ressources ! Bref, j'aviserai en temps voulu !

Ressources du mois