La démarche scientifique à l’école

La démarche scientifique à l’école

Article invité rédigé par Ayleen du site La tanière de Kyban.

La découverte des sciences à l’école élémentaire fait partie de ces plaisirs qui font de notre profession un ravissement. Oui, mais à condition de savoir par quel bout commencer ! Eh oui, quand on se lance dans le métier, on a surtout des souvenirs (pas forcément heureux) des sciences au collège ou au lycée. Or, nos élèves sont bien plus jeunes et on nous demande pourtant de mettre en œuvre, avec eux, la « démarche scientifique » ou encore la « méthode scientifique ». D’accord, mais c’est quoi ? Et on fait ça comment ? Voici quelques ressources qui pourront vous aider (d’abord générales puis une ou deux par cycle).

1. Le guide de la main à la pate


https://www.fondation-lamap.org/sites/default/files/upload/media/minisites/astep/PDF/guideenseignant_fr.pdf

Doit-on encore présenter la fondation « La main à la pâte » ? Ce sont les experts des sciences à l’école, rien que ça ! Sur leur site internet, vous trouverez des centaines de propositions d’expériences à réaliser mais aussi des guides de formation. C’est l’un d’entre eux que je vous ai sélectionné car celui-ci explique très bien ce qu’est la « démarche scientifique » ou « démarche d’investigation ».

2. Les Savanturiers


https://les-savanturiers.cri-paris.org/

Je les ai découvert il y a un peu plus d’un an grâce à Twitter et sa communauté. Il s’agit d’un programme qui vous met en lien avec un parrain issu du monde scientifique, votre mentor. Avec celui-ci et aidé par l’équipe pédagogique du programme, vous pourrez monter un projet qui s’inscrit dans une démarche de recherche scientifique. On vous proposera des formations en présentiel ou grâce à leur chaine Youtube ainsi qu’une conférence pour que vos élèves puissent restituer leurs trouvailles. Et si vous ne pouvez pas déplacer votre classe, des alternatives vous seront proposées (mais rien n’est imposé). Bref, c’est un accompagnement solide, efficace mais peu contraignant qu’on vous propose gratuitement. Quoi de mieux que d’être épaulé dans son projet ? J’ai testé et franchement, c’était très chouette ! Avec les Savanturiers, vous êtes certains qu’au moins une fois dans l’année, vous aurez réalisé un projet de sciences conforme à la démarche scientifique. Si vous voulez vous lancer cette année, contactez-les, ils ont peut-être encore quelques mentors disponibles. Sinon, attendez cet été pour l’année prochaine.

3. Les capsules du MOOC « Education par la recherche »


https://www.youtube.com/playlist?list=PLyIiAQ7OL4c19Plb7DBWpO7OU8qjAKy7p

Toujours avec les Saventuriers, voici quelques courtes vidéos (capsules) qui vous aideront à vous lancer, que ce soit avec cette association ou en solo. Tout y est très bien expliqué et le format des vidéos (court) permet de regarder tout ça en plusieurs fois, tout en se questionnant entre les visionnages pour monter son projet. Et rien ne vous empêche d’écouter tout ça en pratiquant une autre tâche (pas trop couteuse cognitivement) : plastifier des fiches, découper des cartes, faire un brin de ménage sur votre bureau, etc. Bon, c’est quand même toujours mieux quand on se concentre bien sûr !

4. Une chaine Youtube pour vous aider à parler science


http://www.maikresse72.fr/2018/10/23/decouverte-chaine-de-sciences-enseignants-billes-de-sciences/

Grâce à Maikress72, découvrez cette jeune chaine Youtube, nommée « Billes de sciences » et créée avec l’aide de la main à la pâte (décidément, ils sont incontournables !). On y décrit une démarche à mettre en place, on y montre des expériences et on nous apporte même les informations théorique dont vous avez besoin. Je sens que cette chaine va vite devenir un incontournable lorsqu’on souhaite faire des sciences en classe.

5. Une formation sur m@gister : « Esprit scientifique, esprit critique »


https://magistere.education.fr/local/magistere_offers/index.php?v=formation#offer=2729

Difficile d’être absolument certaine que cette formation collera parfaitement à la thématique du présent article mais elle me semble intéressante. On y parlerait de démarche scientifique mais aussi du développement de l’esprit critique. Il vous faudra vous connecter sur m@gister et vous inscrire pour pouvoir y accéder. La formation sera disponible de janvier à mars 2019. Je crois avoir compris que, cette année, notre système de formation est chamboulé alors le mieux, si vous hésitez, est de demander conseil à vos conseillers pédagogiques.

6. Les sciences en maternelle


http://web.ac-reims.fr/dsden52/ercom/documents/maternelle/domaines_activites/13_demarche_d_investigation_et_espace_scientifique.pdf

J’ai choisi une ressource spécifique à la maternelle pour deux raisons. La première : il est possible de faire des sciences en s’inspirant de la démarche scientifique dès la maternelle. La seconde : le primaire a toujours beaucoup à apprendre des pratiques de l’école maternelle (structure d’une séquence, existence de « coins » dédiés, importance de la manipulation, etc.). Même s’il s’agit d’un diaporama, je l’apprécie parce qu’il montre beaucoup de photos en situation. Certes, on n’a pas toutes les explications mais on les trouve par nous-même la plupart du temps. C’est juste ce qu’il faut pour trouver l’inspiration !

7. Explorer la matière en maternelle


https://www.fichespedagogiques.com/fiche/explorer-la-matiere

On reste en maternelle pour découvrir comment on peut permettre aux élèves d’explorer la matière, de la manipuler, la comprendre et se la représenter.Cet exemple est directement pioché sur le site « fiches pédagogiques» du magazine La Classe. On y trouve chaque article du magazine sous forme de fiche PDF à télécharger. Concernant cet article, j’aime beaucoup l’insistance de l’auteur concernant l’importance de la recherche par l’élève. C’est vrai avec les tout petits mais ça le reste aussi avec les plus grands, surtout les élèves les plus fragiles !

8. Des ateliers sciences en CP


https://www.fichespedagogiques.com/fiche/ateliers-scientifiques-au-cp

Ici, il s’agit d’un grand nombre d’exemples à mettre en place en classe de CP. J’apprécie, en fin d’article, l’exemple d’une séance où l’enseignant a dû intervenir. C’est l’occasion de voir comment le professeur peut un peu orienter les élèves sans leur donner la réponse. On s’éloigne assez du projet « Savanturiers » où ce sont les élèves qui sont acteurs tout le long (jusqu’au choix de la problématique) mais ça n’en reste pas moins intéressant. Je dirais même que ça décomplexe un peu !

9. Observation de boissons au cycle 3


http://sciencesenjeux-ia85.ac-nantes.fr/spip.php?article104

C’est une collègue qui m’a fait découvrir cette ressource et je l’ai trouvée vraiment très complète. Il s’agit d’une classe de CM1/CM2 qui décide de mener une recherche sur les boissons et ce qu’elles contiennent (sucre, alcool, gaz). Le déroulement de la séquence est très détaillé, ainsi que les choix des élèves et la place de l’enseignant. C’est une excellente base de laquelle partir pour travailler dans sa propre classe.

Ressources du mois