Je combats ce qui m’empêche d’apprendre

Je combats ce qui m’empêche d’apprendre

Emmanuelle Piquet, que l’on connaissait jusque-là plutôt pour ses ouvrages sur le harcèlement scolaire, publie un titre original et très pratique sur « ce qui nous empêche d’apprendre ». Un livre immersif, avec des solutions concrètes, qui brosse le portrait réaliste de 9 élèves « empêchés ».

Lila, Killian, Enzo, Sarah ou encore Bergamote sont les personnages principaux de quelques-uns des 9 récits de votre livre. S’agit-il « d’histoires vraies » ?

Il s’agit en effet d’histoires issues de ma pratique clinique, mais complètement décontextualisées et mélangées entre elles pour préserver totalement l’anonymat de chaque enfant.

Il y a des enfants dans la lune, d’autres qui sont trop stressés. Certains sont résignés et d’autres se sentent nuls... Quel est le dénominateur commun de ces jeunes ?

Le dénominateur, c’est que, souvent, ils ont essayé de faire beaucoup de choses pour se sortir de ces impasses et que leur entourage (familial et éducatif) a également tenté de mettre en œuvre des solutions. Et qu’aucune d'entre elles n’a fonctionné, sans doute parce qu’elles allaient toutes dans le même sens. Comme disait Einstein, « la folie est de se comporter toujours de la même manière et de s’attendre à un résultat différent ».

Vous avez formalisé 3 outils pour aider les enfants à se battre, dont le boomerang stratégique est peut-être le plus étonnant. Pouvez-vous nous le présenter ?

C’est précisément pour aider les enfants en souffrance à faire exactement l’inverse de ce qu’ils ont fait jusqu’à présent que j’ai inventé le boomerang stratégique. Il leur permet d’opérer ce que nous appelons un virage à 180°, qui est très souvent libérateur et apaisant.

L’ouvrage est très interactif, et très participatif : il y a de belles et larges illustrations, des moments où le lecteur est invité à réfléchir au récit, puis à sa propre situation... Ça n’a pas été trop compliqué de synthétiser votre approche de manière si directe ?

Merci ! J’ai sans doute la meilleure illustratrice du monde, Lisa Mandel, et elle sait parfaitement retranscrire le message que je veux faire passer. En réalité, j’ai adoré écrire ce livre parce que toutes ces histoires, je les ai dans la tête et parce que je me disais : « Voici un livre, et je trouve que ce n’est pas si fréquent, qui peut être lu épaule contre épaule avec son enseignant. »

Je combats ce qui m'empêche d'apprendre, d'Emmanuelle Piquet
Albin Michel Jeunesse, 10,00€

Ressources du mois