Ressources pédagogiques

Au banc d’essai : Tactiform

Au banc d’essai : Tactiform

En cette fin d’année, les TPS-PS de Nolwenn ont reçu à l’école « L’Atelier Tactiform », un jeu conçu pour affiner la perception tactile et visuelle. Avec ses pièces à relief qui incitent à la manipulation et au toucher, ce matériel a-t-il tenu ses promesses ? Notre collègue nous fournit des éléments de réponse !

Pour commencer, ouvrons la boite… Celle-ci contient un sac en tissu avec 32 pièces en plastique recouvertes sur une face de 4 types de textures : des rayures (« traits allongés dans notre langage de 3 ans »), des petits points, des gros points et un quadrillage. Ces pièces peuvent d’insérer dans l’une des 2 plaques contenant 4 formes en creux. Enfin, comme d’habitude chez Nathan, l’aspect pédagogique n’est pas négligé avec 16 fiches d’activités et 1 livret pour l’enseignant.

Déroulement
Le guide pédagogique propose une progression qui corse progressivement la difficulté. « J’ai d’abord laissé le jeu en libre-service pour les laisser se familiariser avec le matériel. Puis j’ai commencé à disposer les plaques dans le sac, d’abord avec un petit nombre de pièces, puis avec la totalité… Chaque étape doit être abordée très sérieusement ! ».

Objectifs
Pour les élèves, il s’agit avant tout de développer le sens du toucher pour déterminer la forme de la plaque (Est-ce une voiture, un sapin ?…) et sa texture. « La difficulté est de ressentir par le toucher que c'est la bonne silhouette : pas du tout évident pour la plus grande majorité des élèves !! », remarque Nolwenn.  Car pour cela, il faut être capable de repérer des indices infaillibles… « Le matériel favorise l’apprentissage du vocabulaire des formes et des reliefs. Il nécessite une bonne dose de concentration, car les phases de jeu sont longues. Enfin, les élèves doivent être minutieux puisque les pièces ne sont pas si grandes que ça ! », poursuite l’enseignante.

Verdict final
« C’est un excellent jeu qui plaît réellement ! Le matériel est résistant, attractifs par ses reliefs, et en accord avec ce que nous travaillons du point de vue du vocabulaire (traits horizontaux / allongés, verticaux / debout, petits points…). La difficulté est d'être sensible au relief d'autant plus que les pièces sont fines. Et c’est là un très beau challenge : ressentir sans voir ! »

La note finale de Nolwenn : 4/5

Nathan, 37,90 €

 

Ressources du mois