Au banc d’essai : Nathgram

Au banc d’essai : Nathgram

Les élèves de la classe de moyenne section de Carole ont reçu ce mois-ci une nouvelle boîte de matériel à tester. Editée par Nathan, le « Nathgram » se présente comme un remake du fameux tangram. Contrairement à une idée répandue, ce jeu d’origine chinoise n’a rien d’ancestral. Il a en effet été inventé au début du 19ème siècle et popularisé plus tard en occident…

Le jeu se compose de 12 planches magnétiques recto-verso, format A4,  où sont imprimés les modèles à reproduire. La boite contient également 2 lots de 12 pièces aimantées et colorées, de couleur jaune et rouge. Particularité : chaque face est d’une couleur différente. Enfin, comme toujours chez cet éditeur, un livret pédagogique détaillé facilite l’utilisation pédagogique du Nathgram en classe.

Difficulté progressive
« Les fiches sont variées et évolutives », souligne notre collègue. En effet, le matériel permet de planifier 24 activités progressives, à travers 6 séries de 4 planches. La différenciation est possible grâce à l’ajustement de certaines variables didactiques. Dans le niveau de départ, chaque pièce est repérable. Ensuite, la difficulté va venir de la taille du modèle ou du choix des pièces associées.

Utilisation en classe
« Les élèves ont d’abord manipulé les pièces pour retrouver les paires, nommer quelques formes : carré, rectangle, triangle et disque. Ils ont aussi rapproché des pièces entre elles pour constituer de nouvelles formes. Cela nous a permis de travailler l'observation d'un modèle et la reproduction d'un assemblage. Les élèves ont dû être attentifs à l'orientation des pièces (travail de repérage dans l'espace). Ils ont également dû développer leurs capacités de raisonnement pour associer des pièces voisines de même couleur. »

Intérêt pédagogique
« Certains enfants se sont mis par 2 pour jouer. Cela a permis à certains d’entre eux, qui avaient besoin d’aide, d’observer les techniques des élèves plus à l’aise. Cela dit, les fiches des derniers niveaux sont un peu compliquées pour certains ». Les activités nécessitent en effet des compétences logiques et amènent les enfants à procéder par tâtonnement.

Verdict final
« Les planches avec les modèles bicolores sont attractives : elles plaisent aux élèves. Ils peuvent facilement manipuler les pièves aimantées. J’ai apprécié l’évolutivité des fiches. Et les enfants ont apprécié s’en servir : ils voyaient des animaux et des personnages dans les planches… ! »

Nathan, à partir de 46,50 €

Ressources du mois