Au banc d'essai : les compteurs de la réussite

Au banc d'essai : les compteurs de la réussite

Imaginés par 2 enseignants, les compteurs de la réussite sont un outil d’évaluation positive spécialement conçu pour les dictées. Nous avons demandé à Fabienne, enseignante en CM1, et utilisatrice de longue date de ce système de nous expliquer comment elle l’utilise dans sa pratique professionnelle.

Les compteurs existent en version papier reliée, et en version numérique (en PDF). Ils sont distribués par séries, en fonction du nombre de mots dans la dictée. Leur but est de pouvoir évaluer les dictées, en un clin d’œil, sous la forme d’un pourcentage de réussite. Par exemple, dans une dictée de 35 mots, si l’élève réalise 7 erreurs, il a tout de même réussi à écrire correctement 80 % des mots.

Des pourcentages élevés
L’évaluation positive a pour objectif de valoriser les réussites de l’élève, et d’éviter de se focaliser sur ses échecs ou ses erreurs. « J'utilise les compteurs pour ma dictée hebdomadaire. », nous explique Fabienne. « Cela fait une vingtaine d'année que j'évalue les élèves en dictée en pourcentage de réussite. Ce système me convient car le pourcentage reste élevé (supérieur à 50 %) même chez un élève en difficulté car chaque mot compte. En CM1 un élève ne se trompe plus en écrivant les déterminants ou les pronoms par exemple. Il est donc aisé pour tout le monde d'atteindre 50 %. »

Utilisation en classe
Les fichiers proposés par les éditions « 3 ptits tours » facilitent grandement la mise en place de ce type d’évaluation. En effet, il vous propose les pourcentages de réussite, en fonction du nombre de mots dans la dictée. Finis les produits en croix pour chaque cahier : il n’y a plus qu’à se reporter au compteur pour convertir un nombre d’erreurs en un pourcentage de réussite. Avec son aspect très visuel, il permet aux élèves ne maîtrisant pas encore les pourcentages d’appréhender ses réussites. « Les petits compteurs sont collés dans le cahier à côté de la dictée et chacun reporte son score, c'est un moyen très parlant de visualiser son résultat. »

Aménagements en classe
« J'écris aussi le nombre de mots justes dans la marge. Cela met en évidence leur réussite et non leurs erreurs. Et puis, les enfants reportent chaque semaine leur résultat sur un graphique, ce qui leur permet de visualiser leur niveau et leurs progrès. Et cela fait travailler en même temps une compétence mathématique ! »

A partir de 5 € sur www.troisptitstours.fr

 

 

Ressources du mois