Au banc d’essai : A la bonne place

Au banc d’essai : A la bonne place

Ce mois-ci, le facteur a déposé le jeu « A la bonne place » dans la boite aux lettres de la classe de moyenne section de maîtresse Sophie. Ce jeu autocorrectif mettant en scène train et wagons a-t-il été adopté par les enfants et leur enseignante ? La réponse dans le test ci-dessous…

La boite contient un train et ses 5 wagons magnétiques colorés. L’élève devra positionner dans ceux-ci les 5 animaux en bois (grenouille, raton laveur, écureuil…), de manière à reproduire les 12 défis illustrés (de difficulté croissante). Une fois le train réalisé, il retourne la fiche et peut s’autocorriger. Enfin, un livret pédagogique facilite la prise en main du matériel.

Usages en classe
« Le matériel mobilise de nombreuses compétences. Il faut apprendre à décoder la fiche consigne (nommer les couleurs, les animaux, situer les éléments les uns par rapport aux autres, acquérir le vocabulaire de l’ordre…), repérer des indices, se repérer dans l’espace, observer, réfléchir avec logique. La dernière étape, celle d’autocorrection, est aussi très importante ! », analyse notre collègue.

L’avis de la maîtresse
« Le matériel est très ludique grâce aux couleurs, aux animaux et au fait que ce soit un train aimanté. Ajouter des wagons aimantés est très attractif ! Les fiches sont complexes à lire mais l’idée de réaliser un défi à plusieurs est très stimulante. Ce jeu est très intéressant mais assez complexe pour des MS. Il faut du temps pour expliciter les différentes phases de lecture de la fiche : en 1er le matériel nécessaire, en 2nd la lecture de haut en bas des indices. Sa principale limite est le nombre de pièces : le jeu est principalement fait pour jouer individuellement ou en binôme. Pour jouer en groupe, il faut un adulte pour mener l’activité car c’est vite la bataille pour pouvoir manipuler les pièces ! »

Verdict final
« J’ai 19 élèves et ce jeu a beaucoup plu, il m’aurait fallu au moins 6 jeux pour répondre à la demande ! Nous avions beaucoup travaillé précédemment sur une histoire avec une grenouille, un hibou et un écureuil et les élèves ont pu réinvestir leur imaginaire avec ce train ! J’ai eu la mauvaise idée (ou la bonne !) de sortir ce nouveau jeu sur une table près du coin voiture… Le train n’est pas resté sur la table bien longtemps ! Les enfants ont vite investi le tapis des voitures avec le train ! Et ça faisait beaucoup d’envieux ! »

Nathan, 35,80 €

Ressources du mois