Des jeux pour apprendre les maths !

Pourquoi jouer en maths ?

Les mathématiques sont une discipline exigeante mais qui sont nécessaires à tous. De nombreux élèves sont stressés par cette discipline, ils ont peur de se tromper ce qui les empêche souvent à s’engager dans la tâche. Les apprentissages mathématiques sont alors compromis. Les enfants aiment jouer, c’est dans leur nature. Proposer des jeux en mathématiques permet de décomplexer les élèves afin de les aider à se lancer et mettre de côté leurs peurs liées aux maths.




Le sac à histoires : la sélection de Tibiscuit 77

Je souhaite vous parler aujourd'hui d'un autre formidable support vecteur de langage en maternelle et de liens école /famille : le sac à histoires. Qu’est-ce qu’un sac à histoires ? Tout simplement un sac que l'enfant emmène chez lui et qui contient un album travaillé en classe avec des jeux, des marottes etc… Ainsi il peut raconter à ses parents ce qu’il a fait en classe en ayant un support dans la main.




La classe flexible : la sélection de Sylvie

On parle de plus en plus de la classe flexible ou Flexible seating. Cette idée venue d’Amérique du Nord nous amène à penser l’espace-classe autrement, sans place attitrée, avec des élèves qui assouvissent leur besoin de bouger et qui intègrent des ateliers (ou centres) pour devenir acteurs de leur apprentissage.




Vivre ensemble à l’école : la sélection d'Ayleen Kyban

La question du « vivre ensemble » est centrale à l’école, peu importe l’âge des élèves. C’est tantôt un moteur essentiel pour de nouveaux projets ou dispositifs pédagogiques, tantôt une source de difficulté lorsque les choses ne tournent pas aussi bien qu’on l’espérait.




L’autonomie à l’école : la sélection de Val 10

L’autonomie des élèves est un des objectifs de l’école. C’est inscrit dans les programmes et dans le socle commun, notamment dans le domaine 2 (méthodes et outils pour apprendre) et dans le domaine 3 (formation de la personne et du citoyen).




Une mascotte en maternelle : la sélection de Tibiscuit77

Quand on enseigne en maternelle, on se pose tôt ou tard la question : avoir ou non une mascotte ? Si certains hésitent longtemps, d’autres, au contraire, osent se lancer dans cette belle aventure, ce partage avec les élèves. Je parle en connaissance de cause. Voici une sélection de ressources qui j’espère aidera des collègues à franchir le pas.






Ressources du mois