PEDICULOSE, C’est la rentrée des poux !

PEDICULOSE, C’est la rentrée des poux  !

Selon une enquête réalisée par OpinionWay pour le compte du laboratoire P&G Health France, 63% des parents interrogés avaient déjà été confrontés à la présence de poux et/ou de lentes à la maison.

PUBLI INFO

Selon une enquête réalisée par OpinionWay pour le compte du laboratoire P&G Health France1, 63% des parents interrogés avaient déjà été confrontés à la présence de poux et/ou de lentes à la maison. Quand on sait que la moitié d’entre eux ont reconnu passer sous silence l’infestation, on comprend mieux comment la pédiculose se propage de classe en classe.

La raison majeure de ce silence ? Avoir des poux est encore dans l’imagerie collective lié à un manque d’hygiène. Face à la pédiculose, un sentiment de honte envahit alors parents et enfants et l’impact sur la vie sociale et scolaire est bien réel. Les parents par exemple ne veulent plus que leurs enfants aillent chez des amis ou les invitent à la maison, à l’école, l’élève infesté est mis à écart par les autres enfants...

Pour combattre ce tabou qui stresse les enfants, bloque la parole des parents et favorise l’infestation, le rôle des enseignants est d’informer et de conseiller. Découvrez pour vous accompagner notre mémo anti poux, anti idées reçues.

1 Enquête, réalisée par OpinionWay en mars et avril 2017, auprès de 500 mamans d’enfants âgés de 3 à 15 ans et de 195 enseignants d’écoles maternelles et élémentaires.

En savoir plus

Ressources du mois