Le Défenseur des droits préconise d’augmenter le taux d’encadrement en maternelle

Le Défenseur des droits préconise d’augmenter le taux d’encadrement en maternelle

Dans son rapport annuel consacré aux droits des enfants de 0 à 6 ans, rendu public en novembre dernier, le Défenseur des droits alerte notamment sur le taux d’encadrement trop faible des élèves de maternelle, « qui doit être augmenté de manière significative afin d’assurer au mieux la mise en œuvre des programmes ».

Jacques Toubon met également en garde contre les évaluations en CP qui ne devront « pas se traduire par un repositionnement des enseignements d’école maternelle dans une logique unique de préparation à l’entrée en primaire ».

Nutrition, usage des écrans, égalité filles-garçons... le Défenseur des droits formule également 26 recommandations qui concernent pour partie l’école maternelle.

Cet avis intervient alors que la maternelle va faire l’objet d’une réforme en 2019 : l’instruction obligatoire à 3 ans.

Lire le communiqué de presse

Ressources du mois