Elise et Célestin Freinet : l'éducation en liberté

Elise et Célestin Freinet : l'éducation en liberté
 

Les Freinet ont posé les bases de la pédagogie moderne mêlant pratique personnelle et autonomie des enfants. Un roman graphique raconte ces illustres inconnus qui ont révolutionné le quotidien de nos classes.

En 1920, un jeune homme de 24 ans va transformer radicalement l'école. Mobilisé pendant la première guerre, Célestin Freinet rentre du front avec une blessure au poumon et une aversion profonde pour l'autorité. Il se met à enseigner autrement, convaincu que pour changer la société, il faut d’abord changer l'école.

C'est à Vence, où le couple s'installe en 1934, que Elise et Célestin vont créer une école à leur image. Des ballades au grand air, des visites chez les artisans du village donnent lieu à des leçons in situ. De retour en classe, les élèves écrivent, impriment et diffusent leurs textes. Ils apprennent ainsi, en créant, en expérimentant, en travaillant les uns avec les autres. En 1991, l'école de Vence deviendra enfin publique.

L'œuvre pédagogique du couple Freinet est le pilier d'une vision de société. Elise et Célestin rêvent de justice, de paix, d'un monde reconnecté avec la nature.

Cette aventure débutée dans une petite école de campagne résonne de façon si contemporaine aujourd'hui, jusque dans les cours de récré des grands ensembles. Elle est racontée aux Éditions Delcourt par Sophie Tardy-Joubert et Aleksi Cavaillez dans une bande dessinée richement documentée que vous pouvez découvrir ici.

Freinet, l'éducation en liberté, de Sophie Tardy-Joubert et Aleksi Cavaillez
Éditions Delcourt, 19,99€

 

Ressources du mois